Faut-il apprendre en premier à prospecter ou à vendre ?

Ahh la prospection, cette étape incontournable de l’entrepreneuriat dont on se passerait bien … Si seulement on pouvait juste se contenter de vendre, ce serait tellement plus simple ! Et non, la réalité est tout autre. Néanmoins, ce qui n’est pas moins vrai, c’est la complémentarité de la prospection et de la vente. Alors, quand on débute, il faut savoir par où commencer. Je vous propose d’éclaircir le sujet dans cet article.

Si je vous dis, avoir plus de visibilité sur votre activité ?

Faire plus de chiffre d’affaires pour pouvoir vivre plus confortablement ?

J’imagine que ce sont deux choses auxquelles vous pensez régulièrement.

 C’est le cas ?

 En même temps, je n’ai pas beaucoup de mérite :

Après avoir interrogé plus de 2000 indépendants, j’ai recueilli énormément d’informations  qui me permettent aujourd’hui de vous aider encore plus efficacement.

 Parce que j’ai appris à mieux connaître vos besoins.

 À mieux les comprendre et surtout, à mieux y répondre.

Donc, si aujourd’hui vous souhaitez gagner en visibilité et faire gonfler votre chiffre d’affaires, je peux vous y aider.

Et lorsque je pose la question « Quel est votre plus grand problème ? », la grande majorité des gens me répondent « Je ne fais pas assez de rendez-vous de prospection« .

Et quand je leur demande quel est leur souhait le plus cher pour leur activité, ils me disent :

  1. Faire plus de chiffre d’affaires
  2. Avoir plus de visibilité

 

Selon vous :

  • Quel est le chemin le plus court pour un indépendant dans le développement de son activité ?
  • Par quoi commencer pour développer le domaine commercial ?

 

– Apprendre à mieux vendre ?

ou

– Apprendre à mieux prospecter ?

 Et là, permettez-moi d’être cash :

La prospection ne sert à rien si derrière vous ne savez pas vendre. En effet, cela reviendrait à tenter de remplir d’eau un seau percé.

À contrario, savoir bien vendre vous permet de changer de posture, de ne plus être en position de demande, mais d’offre (ce qui est bien différent).

Et en changeant de posture, vous communiquez différemment, vous changez automatiquement votre façon de prospecter.

Et ça a un impact sur ce que vous dégagez. Sur comment vos prospects vous perçoivent et sur votre image, tout simplement.

Donc en priorité, il est préférable avant d’apprendre à bien vendre parce que cela va vous permettre :

  • D’adopter la bonne posture
  • De transformer plus d’essais
  • De faire moins de prospection

 

Imaginez par exemple une équipe de rugby constituée uniquement de piliers.

Elle va pouvoir pousser très très fort en mêlée, mais pour marquer des essais ça risque d’être plus compliqué…

Et bien, si vous développez prioritairement votre prospection commerciale sans savoir comment réussir une vente, vous risquez de vous épuiser sans concrétiser derrière …

 … et sans augmenter votre chiffre d’affaires.

Un autre exemple avec le foot :

En tant que bon supporter du Stade rennais (on ne se refait pas), je connais bien ce syndrome : celui de figurer en haut du classement pendant tout le championnat.

 D’avoir l’une des plus grandes longévités en L1 … et pourtant, d’échouer systématiquement au pied du podium.

 Et là, je n’ai qu’une chose à dire : Alleeeez le Staaade !

Autre exemple, cette fois avec la Formule 1, imaginez :

  • Vous avez la bonne voiture, réglée aux petits oignons.
  • Les bons mécanos, ceux qui sont capables de vous changer les pneus en un éclair.
  • Vous bénéficiez d’une météo clémente le jour J : grand soleil

 

Mais… mais, mais, vous n’avez pas de pilote !

Que croyez-vous qu’il va se passer alors ?

Vous ne risquez certainement pas de boucler le moindre tour de piste. Et encore moins de gagner la course.

C’est pareil si vous savez parfaitement prospecter, mais êtes incapable de vendre.

Vous voyez l’idée ?

Mais peut-être que le domaine sportif ne vous évoque rien.

Et dans ce cas, j’ai quand même pensé à vous …

 Vous aimez la bonne cuisine ?  Vous êtes gastronome ?

 Alors prenons l’exemple suivant :

Imaginez que vous êtes restaurateur et que vous lancez votre premier restaurant.

Comme vous êtes quelqu’un de consciencieux, vous avez bien fait les choses :

  • Vous avez investi dans une magnifique cuisine.
  • Avec un « piano » à 6 feux, flambant neuf.
  • Des autocuiseurs dernier cri.
  • Des ustensiles en nombre (plus que) suffisant pour répondre à chaque besoin spécifique.
  • Des couteaux de grandes marques affûtés comme jamais…

 

Vous avez aussi réussi à vous procurer les meilleures recettes des grands chefs. En plus, il s’agit de celles qui sont les plus simples à réaliser (vous ne pouvez pas vous tromper).

Et vous avez acheté vos produits chez les meilleurs producteurs locaux.

Mais par contre… votre cuistot est un parfait débutant, qui n’a jamais mis les pieds dans une cuisine.

Pensez-vous qu’il va réussir à sortir de grands plats malgré tout ce que vous avez mis en œuvre ?

Bien sûr que non.

Et n’avez-vous pas comme une (grosse) impression de gâchis ? 

À l’inverse, maintenant :

Mettez Philippe Etchebest dans une cuisine miteuse, il réussira toujours à faire un tour de magie qui émerveillera vos papilles.

En toute modestie bien sûr 😁

 

En conclusion, apprendre à vendre est la première compétence à développer.

Car cela vous permet ensuite de :

  1. Faire moins de prospection
  2. Avoir plus de résultats
  3. Mieux fidéliser vos clients
  4. Pouvoir vendre plus cher vos prestations 
  5. Gagner en visibilité
  6. Faire encore mieux fonctionner le bouche-à-oreille

 

Vous souhaitez aller plus loin sur le sujet ? Je vous invite à consulter cet article qui vous aidera à mieux comprendre les étapes par lesquelles un prospect passe.

Dites-moi dans les commentaires ce que vous en pensez : faut-il privilégier la prospection ou la vente ?

Je serai ravi de pouvoir échanger sur le sujet avec vous !

Le Manifeste de Destination Clients

Cela fait maintenant 2 ans que j’accompagne des indépendants à vivre plus confortablement de leur savoir-faire et de leur expertise.

Comment ?

En leur donnant les clés du développement commercial.

En les aidant à acquérir les bonnes méthodes de prospection et de vente.

En faisant en sorte qu’ils trouvent leur méthode commerciale, celle qui correspond à leur personnalité et à leurs objectifs.

Ma méthode est bien ancrée maintenant, et donne du résultat. Concret.

Mais il est important pour moi d’aller plus loin.

En vous expliquant POURQUOI je fais cela.

Lire la Suite

5 raisons pour mettre en place une stratégie de développement commercial

Cela fait déjà plusieurs mois, voire plusieurs années que votre activité est lancée. Vous arrivez globalement à en vivre mais voilà : vous n’avez pas le sentiment d’être en maîtrise de votre activité. Vous ne savez pas comment vous y prendre pour doubler ou tripler vos revenus, pour travailler moins, pour ne plus travailler avec certains clients, pour ne plus vous ennuyer sur des projets qui ne vous plaisent pas.

Lire la Suite

Faire appel à un coach en développement commercial

Si vous êtes à votre compte, que ce soit depuis quelques mois ou quelques années, vous le savez : trouver des clients est la clé de votre réussite entrepreneuriale (et de votre épanouissement). Seulement voilà : prospecter, vendre, négocier ou élaborer des stratégies commerciales ne sont pas des compétences que l’on vous apprend sur les bancs de l’école. Si vous souhaitez donner un vrai élan à votre entreprise, alors être accompagné-e par un coach sur le sujet peut s’avérer être un investissement plus qu’intéressant.

Lire la Suite

Comment mieux négocier ses devis face à ses clients ?

Quand je vous parle de négociation, quels sont les premiers mots qui vous viennent à l’esprit ? Difficile, galère, compliqué, incompréhensible ? Et oui, quand un prospect commence à négocier vos prix, vous avez un peu l’impression qu’il a le contrôle de votre futur. Comme si vous deviez baisser votre culotte pour qu’il accepte de travailler avec vous. Je vous comprends : négocier un devis avec un client n’est pas une chose aisée. Heureusement, je vous guide dans ce processus au travers de cet article.

Lire la Suite