Qu’est-ce qu’un bon copywriter ?

Dans cet article, je vous expliquais ce qu’était le copywriting.


Aujourd’hui, je vais vous parler de ceux qui ont fait du copywriting leur métier, les copywriter.

Car si effectivement, devenir copywriter vous intéresse, il est essentiel de savoir ce qu’est être un bon copywriter.

Vous pouvez retrouver une version vidéo de cet article ci-dessous. Arthur vous y expliquera, à la lumière de sa propre expérience, qu’est-ce qu’un bon copywriter.

Avant de définir ce qu’est un BON copywriter, définissons le métier de ces poètes du marketing

On va prendre un exemple, ce sera plus parlant ! 

Imaginez : 

Vous avez envie de faire plaisir à votre mari ou femme pour son anniversaire en lui offrant un appareil photo. 

Vous n’avez aucune idée du modèle, vous entamez les recherches… 

Après plusieurs heures passées à écumer les différentes offres, vous tombez sur une page qui présente l’appareil photo. Qui explique ce qu’il fait de génial, pour qui il a été pensé etc..

Écrire cette page, c’est le travail d’un copywriter. 

Il vit de sa plume en écrivant des textes qui vendent. Bref, le copywriting, c’est l’art de vendre (ou en tout cas, de faire passer à l’action) avec les mots. 

Alors maintenant qu’est-ce qui fait un bon copy ?

Table des matières
    Add a header to begin generating the table of contents

    1. Le copywriter est un marketeur


    Le copywriter n’a pas vocation à écrire des livres ou juste transmettre de l’information.

    En cela, il se distingue de l’écrivain ou du rédacteur web classique. 

    Un bon copywriter doit comprendre son marché, l’analyser, le maîtriser pour répondre à un besoin qu’il a identifié.

    Sa démarche est construite autour d’une stratégie marketing clairement définie et une compréhension parfaite du marché et du prospect qu’il convoite. 

    À travers cela, l’objectif est de faire passer le prospect à l’action, et tout cela par l’intermédiaire des mots.

    Vous l’aurez donc compris, un bon copywriter doit savoir, par les mots, sublimer une stratégie marketing définie en amont et doit donc, pour cela, être dans la posture d’un agent marketing qui comprend parfaitement son marché et ses prospects.

    2. Deux à trois clients MAXIMUM


    Un titre assez évocateur.

    Si vous êtes dans l’un de ces deux cas : 

    • Vous cherchez à devenir copywriter 
    • Vous êtes un chef d’entreprise et vous souhaitez par un copywriter

    Alors cette partie est faite pour vous, elle servira à définir : 

    1. Avec combien de clients maximum vous pouvez travailler en tant que copywriter
    2. Si le copywriter que vous avez en face de vous aura assez de temps à vous consacrer 

    Un bon copywriter, pour être optimal dans ses missions, ne peut travailler qu’avec deux ou trois clients en même temps.

    Plusieurs raisons à cela : 

    • Le copywriter, lorsqu’il est en mission avec un client, doit lui passer des appels réguliers afin d’avoir un suivi, et réajuster son travail au fur et à mesure des avancées ;
    • Le copywriter, pour parfaitement comprendre l’environnement dans lequel il s’intègre, doit faire des recherches approfondies sur l’offre proposée ;
    • Dans le même sens que le point précédent, les recherches du copy sur les prospects qu’il doit essayer de convaincre et convertir doivent être poussées, il doit ainsi connaître le prospect, ses peurs, ses besoins, ses attentes… ;
    • Le copywriter doit construire l’ensemble de la proposition de valeur de son client, il en est le garant ; 
    • Le copywriter doit rassembler les 4 premiers points pour en faire un texte de vente et l’introduire dans une stratégie marketing globale (Page de vente, séquence d’emails…).

    La globalité et la diversité des missions du copywriter font que, pour être bon dans ce qu’il fait, il doit se limiter à deux ou trois clients en même temps.

    3. L’écoute active


    Un bon copywriter doit savoir faire preuve d’écoute active.

    Il doit être capable de transcender son interlocuteur (prospect ou client) afin de comprendre, avec précision, ce dernier. 

    L’objectif est d’avoir un ton éditorial qui s’adapte au client / prospect.

    Également, faire preuve d’écoute active doit mener le copywriter à susciter l’émotion de son prospect / lecteur, qui est l’un des points clés du copywriting.

    Pour finir…


    Un bon copywriter doit être un marketeur qui, par des techniques d’écriture, arrive à faire passer le prospect à l’action.

    Le copywriting est donc un levier marketing à part entière.

    En cela, le copywriter est dans une posture marketing, il doit comprendre son marché, son prospect, identifier les besoins, apporter une solution ; et tout cela en jouant sur des biais psychologiques que l’on retrouvera dans ses textes de vente.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Vous aimerez aussi:

    1 personne sur 2 s’imagine créer son entreprise

    La nouvelle étude Ionos datant de 2021 sur le marché du travail en France révèle un attrait des Françaises et des Français pour l’entreprenariat. Découvrez les résultats de l’étude ! 1. Le job de rêve Avec la pandémie de Covid-19 qui a chamboulé le monde professionnel, il semblerait que les priorités et les attentes au

    Lire la suite »

    16 astuces simples pour atteindre ses objectifs en Freelance

    Etes-vous freelance à plein temps ou à temps partiel sur internet ? Le freelance est une activité délicate et si vous ne vous y prenez pas de la bonne manière, vous risquez de ne plus être là après quelques années. Généralement on est seul face à son ordinateur et on doit maitriser tous les volets du

    Lire la suite »

    FORMATION en développement commercial

    Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

    Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590935259.

    Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

    Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

    nos livres blancs

    Les 5 guides de l'exploration commerciale