5 étapes pour comprendre le copywriting

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un nom que vous avez certainement dû voir passer, le Copywriting prend de plus en plus d’ampleur dans les stratégies de vente des entreprises. Et à raison, puisque cette technique prouve, jour après jour, qu’elle fonctionne !

Le poids des mots, c’est de cela qu’il s’agit lorsqu’on parle de copywriting.

En une définition simple, le copywriting c’est rédiger des textes persuasifs pour faire passer le lecteur à l’action. 

Cette notion d’action est importante ! C’est d’ailleurs ce qui peut différencier le copywriting d’un simple article de blog : le copywriting doit mener à une action précise, là où un article de blog est “juste” informatif.

Vous l’aurez donc compris, le copywriting s’inscrit dans une stratégie globale, c’est un élément clé dans un processus d’acquisition défini. 

Dans notre cas, nous l’utilisons dans nos pages de vente, nos emails éditoriaux, nos publicités Facebook… En bref dans tout ceux qui pourraient amener à une action de la part du prospect / lecteur. 

Le copywriting s’inscrit donc effectivement dans notre stratégie de conversion ! 

Voilà ce qu’est le copywriting, des mots qui servent une stratégie de conversion et qui sont censés l’optimiser. 

Cette jonction entre de simples mots et une stratégie visant à booster des conversions peut être compliquée à comprendre, mais cet article est là pour rendre tout cela plus clair.

Table des matières
    Add a header to begin generating the table of contents

    1. Point fondamental du copywriting : l’empathie ! 


    En copywriting, il est inutile de savoir bien écrire, si le message véhiculé est mauvais et ne s’adresse pas à votre lecteur.

    Dans toutes stratégies marketing, l’une des clés de voûte est d’identifier sa cible et de présenter une offre qui répond à ses besoins. 

    Le copywriting va encore plus loin. 

    Le copywriting est la définition la plus aboutie de ce que doit être le personae.

    Être un bon copywriter, c’est savoir se mettre véritablement dans la peau de sa cible, raconter son vécu, son histoire, ses traumatismes, ses peurs…

    En cela, la notion d’empathie est extrêmement importante.

    Un texte copywrité doit susciter de l’émotion au lecteur.

    Or, l’émotion est l’un des sentiments qui mène le plus à l’action. 

    Ne vous est-il jamais arrivé d’aller voir un film au cinéma, qui vous a bouleversé, et qui a changé votre comportement dans la vie de tous les jours ?

    J’imagine que si ! 

    Je me suis mis à la boxe il y a quelques années après avoir vu le premier film “Creed” au cinéma, suite aux différentes émotions que j’ai pu ressentir durant le film. 

    Nous parlons bien ici de différentes émotions, aussi bien négatives que positives, qui peuvent avoir un effet sur le lecteur : 

    • La peur
    • La joie
    • Le doute
    • La déception
    • La jalousie
    • La tristesse
    • La surprise

    Il est donc important de comprendre parfaitement sa cible, et d’avoir les mots justes pour que cette dernière soit à l’écoute.

    2. L’importance des biais psychologiques


    Le copywriting a également cette faculté de rattacher une stratégie d’acquisition à la psychologie humaine. Deux notions qui, de prime abord, n’ont rien à voir.

    Et pourtant, la plus grande partie des décisions faites par les humains, sont faites par l’intermédiaire de biais psychologiques.

    L’objectif du copywriting est d’industrialiser ses biais psychologiques et ainsi influencer le lecteur à une action précise.

    En comprenant cela, on se rend réellement compte du poids des mots et de l’impact que ces derniers peuvent avoir, par exemple, sur des comportements d’achats.

    Plusieurs biais psychologiques existent comme le besoin d’appartenance, la preuve sociale, le biais attentionnel, le biais de croyance, le manque, le sentiment d’urgence…

    Par l’intermédiaire de chacun de ces biais, il devient possible pour un copywriter d’utiliser certaines stratégies écrites pour pousser à l’action. 

    Nous pourrions prendre l’exemple de la rareté : l’humain a cette tendance à aimer avoir ce que les autres n’ont pas. En réponse à cela, une entreprise peut créer une offre limitée, qu’il sera difficile d’acquérir.

    3. Le copywriting, l’art de se présenter comme LA solution


    Comme souligné précédemment, savoir comprendre sa cible (et donc son lecteur) et se mettre à sa place sont deux éléments centraux dans une stratégie de copywriting. 

    Mais cela mène inéluctablement à un autre point : se présenter comme la solution aux problèmes, traumatismes, peurs (…) de sa cible.

    Le fait d’avoir suscité l’émotion de son lecteur permet au copywriter d’avoir un lecteur à l’écoute, et donc potentiellement ouvert aux offres. 

    En cela, le copywriting facilite grandement le passage à l’action de son lecteur (taux de conversion).

    Mais pour cela, il faut que ce dernier sache comment présenter ses objectifs / son offre et être dans une posture rassurante vis-à-vis du lecteur. 

    Cette notion de rassurance est très importante dans le copywriting.

    Le copywriter doit être dans une posture où il connaît parfaitement son lecteur et donc se présente comme le parfait agent solutionneur. 

    Il sait, au travers des mots, rassurer son lecteur et gagner sa parfaite confiance. 

    4. Les enjeux du copywriting


    Cette partie aurait pu servir de conclusion, mais il s’agit en réalité d’une étape à part entière pour comprendre le fonctionnement et la raison de l’existence même du copywriting.

    Pour faire simple, et aller à l’essentiel, les enjeux du copywriting dépendent de la stratégie dans laquelle celui-ci est inséré. 

    La création d’un contenu copywrité sert une stratégie qui a été définie en amont. 

    On peut donc considérer que l’enjeu principal du copywriting est de servir de levier d’acquisition / conversion. 

    Là est la différence avec toutes les autres formes de création de contenus écrits, le copywriting est une arme de conversion via les mots. 

    Ainsi, par l’intermédiaire de pages de vente, de publicités facebook, d’emails (…), le copywriting permet d’atteindre un objectif d’acquisition / de conversion de manière efficace.

    5. La controverse


    Comme de nombreux “nouveaux métiers” issus du marketing, le copywriting est controversé. 

    Controversé parce qu’il joue sur les émotions, parce qu’il manipule / influence ou tout simplement parce que trop marketeux. 

    Toutes ces critiques pourraient être recevables, mais le copywriting n’a rien de nouveau et fait, en réalité, partie de notre quotidien depuis très longtemps. 

    Un exemple ? Les publicités à la télévision ! 

    Depuis la nuit des temps, la publicité télévisuelle joue avec nos émotions pour nous convertir en clients. 

    Les discours que l’on entend, depuis notre tendre enfance, dans ces publicités, sont copywrités de sorte à faire appel à des émotions bien précises, mais nous ne mettions pas de termes sur cela. 

    Aujourd’hui, nous en avons un, le copywriting.

    Pour finir…


    Le copywriting est de plus en plus présent dans les différentes stratégies marketing mises en place par les entreprises.

    Nombreuses sont celles qui ont compris l’importance des mots, et le poids que pouvait avoir un bon copywriting dans une stratégie.

    Le copywriting ne doit pas être perçu comme un simple contenu écrit, qui serait juste meilleur que les autres.

    C’est plutôt une action, très pointue, qui permet au travers de différents mécanismes, d’optimiser ses conversions, de booster ses ventes, de fidéliser ses prospects…

    C’est une arme marketing extrêmement efficace, qu’il convient de maîtriser et mettre en œuvre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Vous aimerez aussi:

    Le Guide pour une reconversion professionnelle à 50 ans

    Vous avez 50 ans ou plus, votre job ne vous stimule plus, l’ennui vous prend chaque fois que vous passez la porte de votre bureau… Il est donc temps de changer de travail.Car oui, changer de boulot à 50 ans est plus que possible !Cependant, il est important de prendre en compte toutes les étapes

    Lire la suite »

    3 étapes pour rendre son site internet visible sur le web

    Vous avez créé votre site web grâce à notre tutoriel, voilà une belle étape de franchie !Mais le plus dur est devant vous.Votre plus gros combat désormais, c’est d’être visible sur internet.Et c’est une tâche des plus ardues, mais avec un travail de fond, c’est TOTALEMENT possible.Lorsqu’on crée son site internet, le rêve absolu, c’est

    Lire la suite »

    FORMATION en développement commercial

    Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

    Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590335259.

    Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

    CONTACTEZ-NOUS

    Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

    nos livres blancs

    Les 5 guides de l'exploration commerciale