Le Guide pour une reconversion professionnelle à 50 ans

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous avez 50 ans ou plus, votre job ne vous stimule plus, l’ennui vous prend chaque fois que vous passez la porte de votre bureau… Il est donc temps de changer de travail.
Car oui, changer de boulot à 50 ans est plus que possible !
Cependant, il est important de prendre en compte toutes les étapes nécessaires à une reconversion professionnelle réussie à 50 ans.

Changer de métier à 50 ans possède des spécificités qu’il est important de connaître avant de se lancer dans une reconversion professionnelle.

La première chose à savoir est qu’il est tout à fait normal, aujourd’hui, de changer de métier à 50 ans, et que c’est même une bonne idée ! 

Vouloir changer son quotidien à 50 ans, c’est très bien. 

À 50 ans, on sait ce que l’on veut, on a un certain niveau de vie, on a de l’expérience, tout est donc optimisé pour une reconversion réussie.

Comment changer de métier à 50 ans, et réussir ce changement ?

C’est le sujet de l’article du jour.

Table des matières
    Add a header to begin generating the table of contents

    1. Se poser les bonnes questions


    Une reconversion professionnelle à 50 ans est souvent le fruit d’une réflexion globale qui tourne autour de nombreuses questions. 

    La réponse à ces questions est la première étape pour une reconversion réussie. 

    Faire une introspection sur soi, et sur ses envies est une nécessité.

    Cette étape est parfois compliquée, notamment à 50 ans, car elle remet en cause un quotidien bien ancré, avec des habitudes qui sont là depuis très longtemps.

    L’étape du questionnement peut être modélisée grâce à une méthode bien connue, la méthode Ikigai. 

    La méthode Ikigai a pour objectif de permettre à chacun de trouver le projet professionnel qui lui convient le mieux, et d’être dans la bonne posture pour cela.

    Cette méthode se construit autour de 4 réflexions principales : 

    • Ce que l’on sait faire, c’est-à-dire les talents que l’on a 
    • Ce que l’on aime, c’est-à-dire ce qui nous fait plaisir professionnellement
    • Ce qui a du sens, c’est-à-dire ce qui permet d’avoir le sentiment de contribuer à quelque chose d’important
    • Ce qui rapporte de l’argent, c’est-à-dire l’aisance financière qui se dégage d’une situation professionnelle

    Trouver une réponse à ces 4 questions, c’est trouver des convictions fortes en lien avec un projet professionnel, et être dans la meilleure posture pour aimer ce que l’on fait (ou ce que l’on veut faire). 

    Pour illustrer cela, je vais prendre l’exemple d’une personne passée par l’accompagnement Destination Clients, et qui est maintenant l’une de nos coachs, Cécile Banon.

    Cécile Banon est experte dans la méthode Ikigai, et elle est Top Voice 2020 sur Linkedin.

    Vous pourriez me demander pourquoi je prends son exemple.

    Eh bien, Cécile Banon a entrepris une reconversion professionnelle à 2 ans de la retraite. 

    Elle a quitté son poste de comptable, sur lequel elle était depuis longtemps, pour se lancer dans une aventure entrepreneuriale. 

    Cécile est passée, pendant assez longtemps, dans une période de questionnement profonde, qui lui a fait prendre conscience de ce qu’elle voulait vraiment, ce qui avait, pour elle, du sens. 

    Elle est donc devenue coach Ikigai, elle accompagne les salariés à se reconvertir professionnellement.

    2. Construire un projet professionnel solide


    Une reconversion professionnelle à 50 ans peut prendre beaucoup de formes, il est nécessaire de clarifier son projet pour être au plus clair avec son projet professionnel.

    Identifiez vos objectifs, votre secteur d’activité, les entreprises qui vous intéressent…

    Les étapes dans la construction d’un nouveau projet professionnel sont nombreuses : 

    • Salariat ou entrepreneuriat ?
    • Quel type de poste ?
    • Petite ou grande entreprise ?
    • Quel type d’entreprise ?

    Les questions sont nombreuses et toutes aussi importantes les unes que les autres. 

    La construction d’un projet solide à 50 ans, c’est aussi re-passer par des étapes sur lesquelles vous n’étiez certainement plus passé depuis très longtemps.

    Faire un dossier de présentation si vous souhaitez vous souhaitez lancer votre entreprise, un CV bien construit, une lettre de motivation…

    Il est important de prendre en considération l’ensemble de ces éléments qui vont être essentiels dans votre projet de reconversion professionnelle.

    3. 50 ans, le moment de vous rendre désirable


    Vous souhaitez changer de métier à 50 ans, il est temps de faire en sorte de vous rendre remarquable.

    Comme l’a si bien souligné Seth Godin dans sa conférence Ted.

    Et à 50 ans, on a tout pour se rendre remarquable ! Et cela pour plusieurs raisons : 

    • L’expérience : à 50 ans vous avez de l’expérience, aussi bien sur le plan professionnel que personnel, et c’est un grand avantage. Grâce à cette expérience, vous saurez comment vous adapter face à certaines situations, et quelles sont les meilleures options possibles. 
    • Vos compétences : cela rejoint un peu le point précédent, mais à votre âge, vos compétences sont nombreuses, et souvent décisives aussi bien si votre projet est entrepreneurial que salarial. 
    • Votre agilité : avoir 50 ans (ou plus) en 2021, c’est avoir connu de nombreux bouleversements dans le monde du travail, et notamment l’arrivée du digital. Ces bouleversements vous ont donc poussé à travailler votre adaptabilité et votre agilité. Des qualités qui sont aujourd’hui, très recherchées. 

    Il est donc l’heure de ré-apprendre à vous valoriser pour cette reconversion professionnelle et d’utiliser votre âge comme un élément pour vous différencier.

    4. Apprenez à faire face aux objections


    Se réorienter professionnellement à 50 ans n’est pas chose aisée, notamment lorsqu’on doit faire face à un recruteur pour qui la norme est de recruter des personnes dont la moyenne d’âge est assez jeune. 

    Il est donc important de se préparer pour les différents entretiens qui pourraient avoir lieu dans votre processus de reconversion professionnelle. 

    Le point clé est d’apprendre à vendre votre projet, à le rendre clair, compréhensible et légitime. 

    Le but est de jouer sur l’argumentation, il est donc préférable de vous assurer d’avoir le discours le plus solide possible, tout en ayant les réponses à toutes les questions éventuelles.

    5. Comment changer de métier à 50 ans ? Le point sur les aides à la formation


    De manière très pratico-pratique, il existe plusieurs aides pour une reconversion professionnelle à 50 ans ou plus. 

    Changer de métier veut très souvent dire formation !

    Une formation peut coûter chère, très chère. 

    Bien heureusement, des aides existent, et il serait (très) intéressant pour vous d’y jeter un œil. 

    Si vous avez été salarié, vous avez la possibilité, via votre compte personnel de formation, de profiter de formations en lien avec votre domaine d’expertise ou celui sur lequel vous souhaitez vous insérer. 

    D’autres aides existent également : le plan de développement des compétences, l’aide individuelle à la formation ou encore l’aide de retour à l’emploi formation. 

    Si vous avez 50 ans, et que vous souhaitez vous réorienter, je ne peux que vous conseiller d’y jeter un œil.

    Pour finir…


    Le meilleur conseil que j’aurais à  vous délivrer si vous souhaitez changer de métier à 50 ans, ce serait de lutter contre vos croyances limitantes.

    Ces croyances qui, il est vrai, sont souvent portées par la société dans laquelle nous vivons, ne doivent, en aucun cas, vous limiter dans vos désirs et vos rêves de changement ! 

    Si vous estimez, à 50 ans, qu’il est temps pour vous de voir autre chose, alors faites-le ! 

    Alors bien évidemment, plusieurs choses sont à prendre en compte : faites un introspection sur vos réels souhaits, faites une évaluation de vos compétences, mesurez le risque d’une reconversion professionnelle (en fonction de votre profil, et du projet souhaité), allez à la rencontre des personnes qui travaillent dans le domaine, travaillez votre réseau… 

    Les démarches sont nombreuses, il est vrai, et une reconversion professionnelle n’est pas simple. 

    Mais chaque étape passée vous rapprochera de votre objectif final !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Vous aimerez aussi:

    5 étapes pour comprendre le copywriting

    Un nom que vous avez certainement dû voir passer, le Copywriting prend de plus en plus d’ampleur dans les stratégies de vente des entreprises. Et à raison, puisque cette technique prouve, jour après jour, qu’elle fonctionne ! Le poids des mots, c’est de cela qu’il s’agit lorsqu’on parle de copywriting.En une définition simple, le copywriting

    Lire la suite »

    3 étapes pour rendre son site internet visible sur le web

    Vous avez créé votre site web grâce à notre tutoriel, voilà une belle étape de franchie !Mais le plus dur est devant vous.Votre plus gros combat désormais, c’est d’être visible sur internet.Et c’est une tâche des plus ardues, mais avec un travail de fond, c’est TOTALEMENT possible.Lorsqu’on crée son site internet, le rêve absolu, c’est

    Lire la suite »

    FORMATION en développement commercial

    Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

    Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590335259.

    Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

    CONTACTEZ-NOUS

    Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

    nos livres blancs

    Les 5 guides de l'exploration commerciale