Fixer ses objectifs d’entrepreneur en 2 étapes : la méthode One Thing

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nouvelle année, nouveaux souhaits, nouveaux objectifs. 2022 est là, et comme chaque année, il est temps pour chaque entrepreneur de faire le bilan de l’année passée et surtout, de se fixer les objectifs de l’année qui débute. Cette étape est plus importante qu’elle n’y paraît, elle peut définir le fil rouge qui sera à suivre tout le long de l’année. J’ai donc trouvé cela important de vous partager une méthode, qui vous aidera à fixer des objectifs SMART et pérennes.

Après le foie gras, le champagne, le saumon bien gras et tout ce qui s’ensuit, la première résolution du début d’année est souvent celle-ci : “Aller, j’arrête le gras, j’arrête le sucre, et je reprends le sport”.

Je préfère vous le dire d’avance : vous ne tiendrez pas cette résolution ! Désolé de vous démotiver, mais je suis certain qu’au fond de vous, vous le saviez déjà…

En revanche, si vous êtes entrepreneur (ou pas d’ailleurs), il y a une chose qui est à considérer, et qui est à tenir tout le long de l’année ; ce sont vos objectifs professionnels ! 

L’humain a souvent besoin de marquer un point de départ pour se renouveler, le début d’année est le moment parfait. 

Le début d’année est donc très souvent synonyme pour les entrepreneurs de nouveaux objectifs à définir pour l’année, et une grande partie des résultats tient sur la fixation de ces derniers.

Je vous propose donc, dans cet article, une méthode prouvée et approuvée, qui aide à définir ses propres objectifs lorsqu’on est indépendant. 

Table des matières
    Add a header to begin generating the table of contents

    1. Établir le bilan de l’année passée


    Pour construire des objectifs réalisables et pérennes, il est essentiel de se tourner vers ce qui a été réalisé au cours de l’année passée. 

    On parle de bilan annuel ! 

    Ce bilan a pour but de rendre palpable et visible l’ensemble des actions mises en place durant l’année, et de mettre en lumière les résultats qui en ont été tirés. 

    Il sera ainsi possible de mesurer l’efficacité de ses actions, et savoir si, oui ou non, les objectifs qui avaient été fixés en début d’année ont été atteints. 

    Dans ce bilan annuel, 4 questions sont à se poser : 

    • Qu’est-ce qui a bien marché 

    À cette question, la réponse attendue est un listing d’actions mises en place qui ont fonctionné et dont le résultat a eu un impact positif sur votre activité. 

    Ce résultat n’est pas forcément financier, ça peut être un bénéfice mental, structurel, organisationnel… Tout est englobé. 

    • Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Quelles ont été mes erreurs ?

    Dans la même lignée que la première question, mais en prenant le sens inverse. 

    Il est important de s’interroger sur les actions qui n’ont pas abouties aux résultats escomptés et qui ne sont pas à renouveler. 

    Comprendre pourquoi ces actions n’ont pas fonctionné permettra de faire un focus sur les erreurs à ne plus faire et donc d’optimiser les prochaines actions à mettre en place. 

    • Si j’étais une personne extérieure, quels conseils je me donnerais ?

    Répondre à cette question n’est pas simple, je vous l’accorde.

    Mais cela vous permettra de prendre de la hauteur, et d’analyser votre activité avec du recul. 

    Cette question a donc pour but d’évaluer, d’un point de vue extérieur, vos actions et leur résultat sur votre activité. 

    • Est-ce que j’ai accompli tout ce que j’avais prévu ? 

    C’est à ce moment précis que vous faites le rapport entre vos résultats obtenus et les objectifs que vous vous étiez fixé 1 an plus tôt. 

    De ce rapport en ressortira un résultat, positif ou négatif, qui vous permettra d’en tirer des conclusions. 

    • Quelles sont les 3 actions qui apportent peu de valeur et que je devrais arrêter de faire ?

    Question très importante, qui a pour but de supprimer les actions qui prennent du temps, sans apporter de réels résultats. 

    Cela permettra de se concentrer sur les actions qui ont un retour sur investissement positif.

    • Qu’est-ce que quelqu’un qui a 3 à 5 ans d’avance sur moi, ne ferait pas ?

    Là aussi, question très compliquée, mais qui peut être un moyen de prendre conscience d’actions à ne pas faire. 

    Là aussi, il est question d’optimisation du temps, et de faire un focus sur les actions qui ont une forte valeur pour votre business.

    • Quel projet ou idée est-ce que j’évite à cause de la peur ?

    Si vous êtes indépendant, je suis persuadé que vous connaissez ce sentiment-là.

    Une opportunité qui se présente, mais par peur du projet, vous n’y allez pas. 

    En répondant à cette question, vous mettez sur papier quelles sont vos peurs et facilitez votre contre-approche face à ces peurs.

    2. Établir sa stratégie pour l’année à venir


    Une fois le bilan fait, ce qui en découle, c’est la stratégie qui est à mettre en place pour l’année qui arrive. 

    Cette deuxième étape, qui correspond donc aux objectifs que l’entrepreneur se fixe, est une conclusion au bilan qui a été fait. 

    Plusieurs points sont nécessaires à la définition d’objectifs. 

    • Établir sa vision sur l’année 

    Lorsque vous vous imaginez l’année à venir, qu’est-ce qui revient ? Quelle serait, pour vous, l’année idéale pour votre entreprise ?

    Cette vision définit le schéma idéal de développement de votre activité sur l’année, et permettra ensuite de définir les actions à mettre en place pour aller dans ce sens. 

    • Quel est l’objectif prioritaire que vous devez accomplir dans les 12 prochains mois ?

    Cette question va permettre de hiérarchiser vos actions au cours de l’année, et de savoir ce sur quoi vous devez investir le plus de temps, et de moyens. 

    • Quelles actions spécifiques ont le plus de chance de vous amener à cet objectif ? 

    Il est temps, à ce moment-là, de mettre en lumière un premier aperçu des actions qui seront à mettre en place sur les 12 prochains mois et de les hiérarchiser, de la plus optimale à la moins optimale.

    • Priorisation sur l’année

    Des 3 parties précédentes en découlent cette 4ème partie, où chacun des objectifs devra être hiérarchisé, afin de savoir là où vous allez le plus vous investir et ce sur quoi vous attendez le meilleur résultat.

    Cette priorisation devra concerner les projets à lancer, et les chiffres qui y sont reliés.

    Pour finir…


    Faire le bilan de l’année passée et construire les objectifs de l’année qui arrive sont des étapes nécessaires dans un projet entrepreneurial.

    C’est ce qui permet de prendre de la hauteur sur son projet et sur les actions mises en place.

    L’objectif, in fine, est de se mettre dans la meilleure position pour élaborer des actions efficaces et à forte valeur pour votre business. 

    Il est donc important pour chaque indépendant de prendre ce temps, et de considérer les objectifs fixés en début d’année comme fil rouge de l’ensemble des projets et actions qui vont suivre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Vous aimerez aussi:

    La prospection téléphonique : est-ce vraiment obligatoire ?

    Lorsqu’on parle prospection commerciale avec un entrepreneur indépendant, la question de la prospection téléphonique est omniprésente.Cette prospection par téléphone est une chose qui hante de nombreux indépendants.Appeler des prospects en sachant qu’une partie d’entre eux n’attendent pas votre appel, et refusent toute approche de votre part… Quelle angoisse.Je vous comprends !Mais cette peur ne doit

    Lire la suite »

    6 raisons de se lancer sur Youtube pour un indépendant

    Youtube est le 3ème site le plus visité de France.Entre août et septembre 2021, c’est pas moins de 181 millions de personnes qui se sont rendues sur le site.Et je suis persuadé que vous en faites partie.Vous l’aurez donc compris, en tant qu’indépendant, Youtube peut être une véritable opportunité dans une stratégie de communication. La

    Lire la suite »

    FORMATION en développement commercial

    Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

    Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590335259.

    Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

    CONTACTEZ-NOUS

    Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

    nos livres blancs

    Les 5 guides de l'exploration commerciale