TOP 15 des meilleurs conseils pour les entrepreneurs qui se lancent

Se lancer dans l’entrepreneuriat n’a rien de simple. On est souvent porté par une idée, que l’on veut mettre en forme, et de surcroît, gagner sa vie grâce à cela.

Dis comme ça, ça paraît presque fou. Et pourtant, chaque année, vous êtes des dizaines de milliers à vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale.


En juin prochain, Destination Clients fête ses 5 ans.

5 ans de doutes, de galères, de hauts et de bas… mais surtout 5 ans d’évolution, de victoires, de célébrations. 

Quand notre fondateur, s’est lancé, il s’était interdit de recruter une équipe, car trop dégoûté par ses expériences managériales précédentes.

Résultat ? Aujourd’hui, il est entouré par toute une équipe, que vous pouvez retrouver ici.

Comme quoi, les choses peuvent sacrément évoluer. 

Mais c’est ça l’aventure d’entrepreneur ! 

Et en 5 ans, on engrange de l’expérience dans l’entrepreneuriat, on apprend de ses erreurs, on met en place de bonnes pratiques, on améliore sa posture, on apprend à se structurer et à ordonner chaque projet à mettre en place. 

alors j’ai demandé au CEO de DC ce qu’il aurait aimé avoir comme conseils au moment de se lancer.

Et il m’en a donné une bonne quinzaine que je vous propose de découvrir maintenant :

Table des matières
    Add a header to begin generating the table of contents

    CONSEIL #1 Sécurisez votre trésorerie, faites financer vos gros projets


    La trésorerie est un FONDAMENTAL pour la vie d’une entreprise, sans ressources financières qui serviront à honorer différentes dépenses, une entreprise ne peut fonctionner. 

    Mais ça, vous le saviez certainement déjà. 

    L’autre point important, c’est le fait de faire financer ses gros projets afin de garantir un flux financier constant et stable, et pouvoir faire évoluer son entreprise (via ces projets) sans être en flux tendu niveau trésorerie. 

    Il est essentiel de chercher le point d’équilibre entre les investissements et dépenses qui sont faites pour faire croître l’entreprise, et le besoin en fond de roulement disponible. 

    Le retour sur investissement de vos dépenses n’est (presque) jamais instantané, donc prudence.

    CONSEIL #2 Toute période de grosse croissance enchaîne sur une grosse période de structuration 

    Une entreprise qui grossit est une entreprise qui a besoin de se structurer.

    La forte croissance d’une boite provoque un changement dans les process, il faut se réadapter et optimiser chaque action pour pouvoir assurer le fort afflux de demandes.

    Si votre entreprise croît, Entourez-vous de personnes de confiance et déléguez le plus possible pour vous concentrer uniquement sur la vision et le développement de votre activité.

    C’est parfois une chose difficile à faire lorsqu’on est entrepreneur, mais c’est ce qu’il y a de meilleur à faire pour assurer une croissance pérenne de votre activité.

    CONSEIL#3 Fait vaut mieux que parfait 

    Dans l’entrepreneuriat, tout n’est pas parfait, et vous ferez des erreurs.

    Ce n’est pas grave ! 

    L’important est de se lancer, de faire et d’être agile.

    Vous vous rappelez le dicton « On apprend de ses erreurs » ? (Simple. Efficace. Et tellement vrai.)

    Il est presque essentiel en tant qu’indépendant de commettre des erreurs, pour ne pas les refaire en tirer parti lorsque vous vous lancerez dans de nouveaux projets.

    CONSEIL #4 Soyez acteur de votre marché, et pas toujours observateur

    Un point très important ! 

    En tant qu’humain, on a tendance à vouloir se rassurer et donc à rester dans une posture passive.

    Être entrepreneur, c’est faire l’exact inverse.

    En cela, rien ne sert de passer des heures à analyser sa cible et son marché.

    Allez à la rencontre de votre cible est la meilleure chose à faire.

    Vous avez défini votre cible ? Allez l’interroger, parlez lui de votre projet…

    Ce qui en ressortira sera du pain béni pour vous.

    Et cela sera également un excellent moyen pour faciliter vos démarches de prospection.

    CONSEIL #5 Les chiffres disent la vérité, mais ne faites pas dire VOTRE vérité aux chiffres 

    Manier les chiffres pour qu’ils confortent nos croyances sera toujours plus simple que d’être objectif. Mieux vaut les lire en toute transparence et les accepter tels qu’ils sont. Autrement, vous allez perdre un temps fou à vous embourber dans la mauvaise direction.

    CONSEIL #6 Travailler beaucoup ne veut pas dire avoir beaucoup de résultats 

    Tout est dans le titre.

    Parfois, lorsqu’on est indépendant et qu’on lance son projet entrepreneurial, on a tendance à vouloir passer des heures et des heures à travailler, pour avoir un sentiment d’accomplissement et se dire que ça avance. 

    Mais c’est surtout un moyen de se rassurer ! 

    Il est préférable d’être efficace sur ses heures de travail, et de garder du temps libre.

    L’indépendance, c’est aussi trouver un équilibre, qui vous fera durer dans le temps.

    CONSEIL #7 Plus vite vous mettez des process en place, plus loin vous irez

    Être entrepreneur, c’est ne pas avoir peur de lancer un projet et des process très rapidement, sans même que tout soit totalement coordonné, et ensuite s’adapter et s’améliorer.

    C’est ce qu’on appelle la méthode agile.

    Lancer rapidement et se réadapter ensuite.

    CONSEIL #8 Faites confiance à votre intuition…

    Savoir s’écouter et se faire confiance ! 

    Bien souvent, votre intuition, qui sera en réalité influencée par un certain contexte, vous donnera raison.

    CONSEIL #9 … mais entourez-vous de ceux qui ont l’expérience que vous n’avez pas encore 

    Déléguez !  

    Être indépendant, et on sera tous d’accord là-dessus, c’est faire 10 000 choses à la fois. 

    Cette réalité là ne changera jamais, c’est le propre de l’aventure entrepreneuriale.

    Cependant, il est préférable d’avoir des personnes qui sont meilleures que vous dans certaines tâches que vous faisiez jusque là.

    CONSEIL #10 Ne mettez pas trop d’enjeux dans un nouveau produit ou service (car ce n’est pas ça qui sauvera votre boîte) 

    Créer un produit révolutionnaire qui fera décoller une entreprise, et la fera entrer au CAC40, ça n’arrive que très rarement.

    Il est plutôt préférable de créer une structure d’offres qui aura pour but de rendre pérenne votre activité.

    L’ajout d’un produit ou service n’a pas pour vocation de révolutionner votre chiffre d’affaires, mais plutôt d’accroître ce dernier, et permettre à votre entreprise d’évoluer.

    CONSEIL #11 Cherche à faire x10 sur ce qui fonctionne déjà bien 

    Vous avez un produit ou service qui fonctionne bien ? Misez dessus ! 

    Faites-en sorte de marger sur ce produit et de le faire évoluer pour permettre de faire grossir votre chiffre d’affaires grâce à ce dernier. 

    Les entreprises qui fonctionnent reposent souvent sur une poignée de produits ou services qu’ils arrivent à vendre sur du volume et sur lesquels ils margent bien.

    CONSEIL #12 Commencez tôt la création de contenus, car vous en récolterez les fruits toute votre vie 

    S’il y a bien une chose sur laquelle vous devriez investir du temps, c’est la création de contenus.

    Articles de blog, vidéos, publications sur les réseaux sociaux, infographies…

    Tout cela aura pour but de vous rendre visible, asseoir votre notoriété, vous rendre légitime auprès de votre cible… Les bienfaits sont nombreux et importants dans un projet entrepreneurial.

    CONSEIL #13 Laissez le temps au temps, faites confiance au process 

    En tant qu’indépendant, on a souvent tendance à vouloir des résultats rapides lorsqu’on met des actions en place.

    Mais ce n’est pas la réalité de l’entrepreneuriat… Il faut être patient et avoir confiance dans les actions qui ont été mises en place.

    CONSEIL #14 Pas de business plan avant de passer à l’action…

    Ça peut paraître contre-intuitif, mais il est préférable de se mettre en action avant d’élaborer un business plan.

    Le meilleur business plan est celui qui se construit sur des cas pratiques, qui proviennent d’actions que vous avez mises en place. 

    On en revient à ce que je disais dans la 4ème partie, être dans une démarche active, tournée vers la réalité du marché est préférable pour votre business plan que de vous focaliser sur une feuille et sur ce que vous imaginez que votre marché est.

    CONSEIL #15 Mais prenez (très régulièrement) du recul sur vos actions pour comprendre quel est le vrai plan 

    Prendre de la hauteur, et avoir un œil méticuleux et stratégique sur les actions que vous mettez en place va vous permettre de construire un fil rouge entre toutes vos actions et de pérenniser vos différentes stratégies.

    Pour finir…

    L’objectif de cet article est de vous partager les conseils que Mathieu, fondateur de Destination Clients, aurait aimé recevoir avant de se lancer. 

    Des conseils qui lui auraient certainement fait gagner du temps et de l’argent. 

    Mais ces erreurs lui ont permis de s’adapter et de se rendre compte, 5 ans plus tard, de ce qui est nécessaire pour bien commencer l’entrepreneuriat. 

    Aujourd’hui, nous vous partageons ces conseils, faites-en bon usage. 😁

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Vous aimerez aussi:

    1 personne sur 2 s’imagine créer son entreprise

    La nouvelle étude Ionos datant de 2021 sur le marché du travail en France révèle un attrait des Françaises et des Français pour l’entreprenariat. Découvrez les résultats de l’étude ! 1. Le job de rêve Avec la pandémie de Covid-19 qui a chamboulé le monde professionnel, il semblerait que les priorités et les attentes au

    Lire la suite »

    16 astuces simples pour atteindre ses objectifs en Freelance

    Etes-vous freelance à plein temps ou à temps partiel sur internet ? Le freelance est une activité délicate et si vous ne vous y prenez pas de la bonne manière, vous risquez de ne plus être là après quelques années. Généralement on est seul face à son ordinateur et on doit maitriser tous les volets du

    Lire la suite »

    FORMATION en développement commercial

    Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

    Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590935259.

    Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

    Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

    nos livres blancs

    Les 5 guides de l'exploration commerciale