Copywriting : 38 façons de créer un bon titre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le choix d’un titre est essentiel ! Il est le premier représentant d’un contenu. L’élément le plus représentatif d’un film, c’est son titre; c’est par son titre que le film est défini. Choisir le titre de l’un de vos contenus n’est donc pas anodin, puisque ce dernier joue un rôle dans l’impact que va avoir votre production.

Récemment, nous vous parlions de ce qu’était le copywriting et comment l’utiliser pour réussir à vendre grâce aux e-mails.

Et bien cette fois-ci, le copywriting intervient pour autre chose : créer un bon titre.

Parce que oui, créer un bon titre relève du copywriting, et a des objectifs stratégiques bien définis. 

Trouver le meilleur titre possible, c’est optimiser les chances d’ouverture de l’un de vos contenus, et c’est améliorer l’engagement autour de ce dernier.

On ne juge pas un livre à sa couverture… Mais un peu quand même. 

Si nous demandions à un auteur de livre si le choix du titre est important, il nous répondrait très certainement que oui, et il aurait raison. 

Dans cet article, nous allons vous fournir 38 façons de créer un bon titre. 

Mais avant ça, il est intéressant de savoir ce qu’est un bon titre. 

Pour faire simple, un bon titre doit répondre à une règle, la règle des 4U. 

  • Urgency : pousser le prospect à acheter immédiatement, et pas plus tard ;
  • Usefulness : mettre en avant l’intérêt du produit pour attirer l’intérêt du prospect ;
  • Uniqueness : mettre en lumière le côté différenciant de notre offre ;
  • Ultra-specificity : être le plus précis possible, apporter des chiffres, des statistiques…

Faire en sorte de respecter ces règles lors de la construction d’un titre, c’est s’assurer d’avoir un titre qui fonctionne ! 

Passons maintenant à la promesse de l’article, les 38 façons de créer un bon titre !

1. Poser une question 

Poser une question permet d’attiser la curiosité du prospect, qui voudra en obtenir la réponse. 

La question est aussi un moyen de mettre le prospect en action, de le pousser à être dans une posture active puisqu’en lisant la question, il va entrer dans une réflexion pour chercher à trouver la réponse. 

S’ il a la réponse à la question, il lira votre contenu pour avoir confirmation.

S’il ne l’a pas, il lira pour avoir la réponse.

Exemple : Pourquoi votre stratégie ne fonctionne pas ? 

2. Faire le lien avec l’actualité 

Créer un lien avec l’actualité permet de contextualiser un sujet en prenant en compte les tendances actuelles. 

Ce qui intéresse le plus la majorité des prospects, c’est ce qui leur arrive à l’instant T dans leur vie de tous les jours. 

Exemple : Comment faire du variant OMICRON un allié de votre stratégie ?

3. Créer un nouveau terme 


Créer un nouveau terme pousse le lecteur à s’interroger sur le contenu qui l’attend, et attise donc sa curiosité. 

Exemple : ”L’infobésité”, nouveau phénomène lié au digital. 

4. Rendre la chose nouvelle 


Par l’intermédiaire notamment d’une annonce, qui va créer un sentiment d’urgence chez le prospect.

Exemple : Les annonces du premier ministre, la covid-19 c’est fini ! 

Bon, c’est un exemple malvenu, mais c’est beau de rêver. 

5. Donner un ordre / un conseil 


Cela met le prospect dans une posture active, et va, encore une fois, attiser sa curiosité. 

C’est également un moyen de mettre le prospect au défi ! 

Exemple : Arrêtez de manger ça ! 

6. User des chiffres et statistiques 


L’usage de chiffres / statistiques a pour vocation de contextualiser, et aussi de surprendre. 

Raison pour laquelle les chiffres évoqués dans les titres sont souvent très extravagants. 

Exemple : 22 exemples de titres qui vont multiplier par 2 votre taux d’ouverture

7. Promettre des informations utiles 


Par cette promesse, on passe une sorte de pacte avec le prospect : s’il lie le contenu, il en ressortira avec une solution qui lui servira inévitablement. 

Exemple : Ne faites jamais cette erreur en achetant une maison !  

8. Mettre en avant l’offre 


Surligner l’offre permet de mettre directement en lumière la solution qui sera proposée au prospect. 

Mettre en avant l’offre, directement dans le titre, est aussi un moyen de qualifier le prospect dès le départ. 

Exemple : Le nouveau manuel de la prospection est disponible ! 

9. Raconter une histoire


Le propre du copywriting, raconter une histoire en quelques mots peut susciter l’intérêt du prospect et le pousser à l’action (à savoir, lire votre contenu). 

Exemple : Ils ne m’ont pas cru quand je leur ai dit que j’avais la solution… mais quand je leur ai montré…

10. Faire une recommandation 


Proposer une idée à votre prospect, qui sonnera comme une réponse à l’un de ses besoins, peut être un moyen d’attirer son attention.

Exemple : 5 choses à mettre en place pour trouver des clients.

11. Souligner un bénéfice 


Citer un bénéfice dans un titre permet d’appuyer votre propos, et de souligner que le prospect pourrait avoir besoin de vos conseils. 

Exemple : Créer son site internet, plus facile que jamais ! 

12. Faire une comparaison


Cela permettra de rendre votre contenu plus compréhensible pour vos prospects. La comparaison qui est faite doit donc faire le rapport entre votre contenu et une chose qui est connue de tous.  

Exemple : Comment assurer la réussite de son business, pour le prix d’un meuble IKEA.

13. Créer une image dans l’esprit du lecteur


Le prospect pourra ainsi visualiser beaucoup plus facilement le message que vous avez à lui délivrer. 

Exemple : Les solutions pour que votre business gravisse l’Everest en un temps record ! 

14. Utiliser un témoignage


Le témoignage a pour vocation de rassurer votre prospect, et donc vous permettre de gagner en légitimité assez facilement.

Exemple : Marie s’est lancée, et il lui a fallu 3 semaines pour augmenter son chiffre d’affaires de 20%.

15. Faire une offre spéciale


Cela permet de créer un sentiment d’urgence chez le prospect. 

Le but est de le pousser à l’action rapidement, en mettant en avant que cette offre est spéciale et donc limitée dans le temps.

Exemple : Offre spéciale noël, formation sur la prospection OFFERTE ! Profitez-en.

16. Donner directement la proposition de valeur 


Être clair et direct dans ce que va apporter le contenu au prospect va permettre de le qualifier, puisque celui qui clique a véritablement besoin du contenu en question. 

Exemple : Nouvelle formation disponible : apprendre à communiquer sur Instagram. Finançable par le CPF.

17. Attiser la curiosité 


Tout est dans le titre, piquer la curiosité du prospect permet d’optimiser le taux d’ouverture d’un contenu.

Exemple : Son business s’envole et VOUS NE DEVINEREZ JAMAIS LA RAISON ! 

18. Promettre de révéler un secret 


L’objectif est d’éveiller, encore une fois, la curiosité du lecteur.

Également, cela peut également pousser le prospect à ressentir un sentiment d’élitisme, d’avoir accès à une information que les autres n’ont pas.

Exemple : Son secret pour réussir à convertir 100% de ses rendez-vous client.

19. Être explicite 


Un titre explicite et froid, permet de donner l’information au lecteur de sorte à ce qu’elle soit la plus compréhensible et claire possible. 

Exemple : La chose la plus dure lorsqu’on est indépendant, c’est de trouver des clients.

20. Cible un type de prospects en particulier


Cela a pour but de parler uniquement à une cible qualifiée et donc de convertir bien plus facilement. 

Exemple : Nous sommes à la recherche d’un graphiste !

21. Mettre un indicateur de temps 


La notion de temps dans un article peut soit rassurer le lecteur, soit être présent à titre informatif ou encore créer un sentiment d’urgence. 

Exemple : Créer sa société en 5 minutes !  

22. Utiliser un indicateur monétaire 


Grâce à cela, le titre devient un argument financier qui peut convaincre le prospect. 

Exemple : En investissant 100€ aujourd’hui, vous empocherez 5000€ dans 6 mois.

23. Donner une bonne nouvelle 


Donner une bonne nouvelle pousse le lecteur / prospect à être dans une démarche positive vis-à-vis de votre contenu.

Exemple : Devenir millionnaire à 18 ans, c’est possible ! 

24. Proposer une alternative à des produits / services existants


Exemple : Vous ne pouvez pas aller au restaurant ? Alors le restaurant vient à vous ! 

25. Relever un défi 


Cela attisera la curiosité du lecteur, et optimisera donc votre taux d’ouverture.

Exemple : Vous voulez savoir si vous aurez la calvitie ? Faites le test de la brosse ! 

26. Insister sur la garantie 


Afin de rassurer directement votre prospect et de relativiser son engagement envers votre offre.

Exemple : Profitez de notre nouvelle offre, des résultats garantis sous 3 mois ! Sinon, nous nous engageons à vous rembourser entièrement.

27. Donner une contradiction 


Toujours dans l’objectif d’attiser la curiosité du lecteur ! Et cela permet aussi de rendre son titre différenciant.

Exemple : Profitez d’une diminution de vos impôts, LÉGALEMENT ! 

28. Dire le prix directement 


Donner le prix directement dans le titre peut être un moyen d’attirer l’attention du lecteur !

Exemple : Vous cherchez un monteur ? 50€ la vidéo ! 

29. Répondre aux préoccupations du prospect


Cela permettra d’assurer votre légitimité auprès du lecteur, qui sera bien plus facilement convaincu de l’importance de votre contenu.

Exemple : Vous êtes copywriter et n’arrivez pas à prospecter de nouveaux clients ? Cette formation gratuite vous permettra, en 5 jours, de lancer une prospection efficace.

30. Offrir quelque chose qu’on ne peut pas trouver ailleurs 


L’objectif est de se différencier assez facilement de vos concurrents. 

Exemple : Augmentez votre chiffres d’affaires de 50% en 6 jours grâce à notre “super formation” ! 

31. Apporter des éléments fous 


Pousser le côté surprenant à son maximum peut mener le lecteur à cliquer sur votre contenu par simple curiosité. 

Exemple : Ce businessman à succès vend son entreprise pour 1€ symbolique.

32. Mettre en avant le retour sur investissement 


Ce type de titre parlera aux esprits analytiques ! 

Exemple : Embaucher un copywriter vous rapportera en moyenne 45 000€ à l’année.

33. Faire une grosse promesse


Exemple : Ouvrez votre entreprise en 3 minutes !

34. Mettre en avant une idée par le biais d’une comparaison 


Exemple : 38 raisons qui expliquent pourquoi il est plus intéressant de trouver un bon titre qu’une bonne phrase d’accroche. 

35. Mettre en lumière la valeur d’un cadeau


Exemple : Commandez notre livre, et recevez 150€ de formation ! 

36. Questionner votre offre


Exemple : 10 raisons de devenir un bon copywriter.

37. Faire une promesse contradictoire 


Exemple : Gagnez 1500€ par mois, sans aucun effort.

38. Insister sur les moyens engagés pour aider le prospect


Exemple : Une équipe dédiée 24h/24 pour vous aider à booster votre stratégie Facebook Ads.

Pour finir…


Vous l’aurez donc compris, il existe de nombreuses façons de créer un bon titre, qui aura pour but d’optimiser le taux d’ouverture de vos contenus. 

Un titre, ce n’est pas seulement l’élément qui définit ce qu’il y a dans votre contenu, c’est aussi ce qui peut inciter le prospect / lecteur à cliquer.

Il est donc essentiel pour vous d’intégrer la recherche de titres dans votre stratégie de contenu et donc dans votre copywriting.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi:

La prospection téléphonique : est-ce vraiment obligatoire ?

Lorsqu’on parle prospection commerciale avec un entrepreneur indépendant, la question de la prospection téléphonique est omniprésente.Cette prospection par téléphone est une chose qui hante de nombreux indépendants.Appeler des prospects en sachant qu’une partie d’entre eux n’attendent pas votre appel, et refusent toute approche de votre part… Quelle angoisse.Je vous comprends !Mais cette peur ne doit

Lire la suite »

6 raisons de se lancer sur Youtube pour un indépendant

Youtube est le 3ème site le plus visité de France.Entre août et septembre 2021, c’est pas moins de 181 millions de personnes qui se sont rendues sur le site.Et je suis persuadé que vous en faites partie.Vous l’aurez donc compris, en tant qu’indépendant, Youtube peut être une véritable opportunité dans une stratégie de communication. La

Lire la suite »

FORMATION en développement commercial

Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590335259.

Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

CONTACTEZ-NOUS

Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

nos livres blancs

Les 5 guides de l'exploration commerciale