Comment réussir sa reconversion professionnelle ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

“Reconversion professionnelle à 40 ans ou 50 ans ? Impossible”, “Une reconversion professionnelle ? Laisse tomber, c’est beaucoup trop de risque”. Ces phrases, que l’on entend bien trop souvent, en ont empêché plus d’un à se lancer dans une reconversion professionnelle dont il rêvait pourtant. Alors nous voulons faire la contre-balance, et apporter les actions à faire qui sont nécessaires pour réussir sa reconversion.


Une reconversion professionnelle n’a rien de simple, je vous l’accorde. 

Mais pour de nombreux français, quitter son métier pour se lancer dans un nouveau projet (entrepreneurial ou non) est une nécessité, un véritable besoin.

Selon Santé Publique Franque, 30 000 personnes sont atteintes d’un burn-out. Un chiffre qui, selon d’autres sources, est bien plus haut.

De nombreuses raisons peuvent amener un individus à vouloir une reconversion professionnelle : 

  • L’ennui au boulot
  • L’envie de changer d’air
  • Une nouvelle opportunité 
  • Ne plus se sentir à son aise dans sa mission
  • ….

Alors la reconversion professionnelle est une réalité pour de nombreux français et pour la réussir, il y a des actions à mettre en place qui facilitent le chemin à faire et assurent le fait d’être dans la bonne démarche pour mettre toutes les chances de son côté de réussir.

Table des matières
    Add a header to begin generating the table of contents


    1. Un changement de posture et d’état d’esprit


    Autant se le dire, une reconversion professionnelle doit être portée par un véritable changement de posture, d’état d’esprit. C’est une nécessité ! 

    Ce changement se fait au travers d’une introspection sur soi-même, savoir se poser les bonnes questions. 

    Dans cet article, nous parlions de la méthode Ikigai qui a justement pour objectif de se poser les bonnes questions pour établir un changement de posture. 

    Dans cette méthode, il s’agit de faire la corrélation entre : 

    • Ce que vous aimez
    • Ce pour quoi vous êtes doués 
    • Ce que vous avez à apporter 
    • Ce pour quoi vous êtes payés 

    Changer d’état d’esprit, c’est aussi lutter contre ses croyances limitantes, ces barrières psychologiques qui vous limitent dans vos projets. 

    Pour savoir comment lutter contre ses croyances limitantes, voici une photo que vous trouverez sur le LinkedIn de Cécile Banon, experte en reconversion professionnelle, qui explique très bien ce qu’est une croyance limitante et comment y faire face : 👇

    Et des reconversions professionnelles, on en a chez Destination Clients !

    Tous / Toutes ont dû amener un changement de posture et d’état d’esprit. 

    Nous pourrions prendre l’exemple de Cécile qui, a 2 ans de la retraite, a décidé de quitter son poste de comptable pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en tant que coach Ikigai. 

    Reconversion réussie, elle est aujourd’hui coach ikigai, formatrice chez Destination Clients et Top Voice 2020 sur LinkedIn avec pas moins de 86 000 abonnés. 

    2. Assurer ses arrières


    Avant de passer à l’action, il est essentiel de préparer sa sortie et s’assurer d’être couvert au maximum.

    Parce que oui, une reconversion professionnelle est une prise de risque, qui en vaut le coup certes, mais une prise de risque quand même. 

    Il convient donc de mettre toutes les chances de son côté en faisant ce qu’il faut au préalable. 

    Et la première chose à faire, c’est préparer son projet de reconversion en étant encore en emploi. 

    Deux visions différentes : 

    Si votre projet est de changer d’entreprise, alors commencez à contacter l’entreprise que vous souhaitez intégrer en étant encore salarié, il est bon de rappeler que les démarches à faire pour intégrer une nouvelle entreprise peuvent être faites en étant encore salarié pour une autre entreprise. 

    Si votre projet est l’entrepreneuriat, alors cherchez à vous créer une base de données et une visibilité en amont. Également, veillez à présenter votre projet à l’extérieur pour 1) voir les réactions et savoir si le projet plaît 2) construire une cible plus qualifiée. Il est également possible de vous lancer en freelance tout en étant toujours en emploi pour votre entreprise, le temps que votre projet prenne de l’ampleur. 

    Petit rappel, il est de (très) bon augure de négocier une rupture conventionnelle avec son “futur” ancien employeur pour bénéficier des avantages qui en découlent et être plus serein dans ses démarches futures. 

    3. Passer à l’action


    Passer à l’action permet de lancer officiellement son projet et également de se sentir plus légitime. 

    Et bien souvent, ce qui lance ce passage à l’action, c’est de se former pour son futur projet. 

    Parce que oui, pour lancer son projet de manière efficace, et se sentir légitime de le faire, il faut être dans une posture d’expert. 

    Et cette expertise se travaille ! 

    Et comment ? Eh bien une formation ! (Chez Destination Clients par exemple 😅)

    Pour cela, il existe des organismes de formation qui permettent à chaque personne ayant été salariée de se former. 

    C’est le cas du compte personnel de formation

    De nombreuses formations sont éligibles avec le CPF : 

    • Concepteur d’application
    • Gestionnaire de projet
    • Comptable
    • Perfectionnement en anglais
    • Montage vidéo 
    • Management des équipes
    • Social Media Manager
    • ….

    La liste est encore très longue ! 

    Pour vous inscrire, rendez-vous sur https://www.moncompteformation.gouv.fr/ et suivez les étapes présentent dans cet article.

    Pour finir…


    Selon
    Nouvelle Vie Professionnelle, un français change en moyenne 3 fois de vie professionnelle, plus de la moitié des salariés souhaitent changer d’emploi, près d’1 français sur 4 est prêt à devenir auto-entrepreneur.

    Ces chiffres soulignent à quel point le rapport des français au travail est différent comparé à avant ! 

    Jusqu’ici, ce rapport était linéaire, statique, le fait de garder son emploi très longtemps était la norme. Demandez à vos parents / grands-parents, ils vous le diront.

    Aujourd’hui, les travailleurs / indépendants ont la bougeotte, ils sont pluridisciplinaires et ne se contentent plus d’un métier dans leur vie. Ils ont véritablement soif de découvrir et d’apprendre de nouvelles choses. 

    Vous l’aurez donc compris, apprendre à maîtriser sa/ses reconversion(s) professionnelle(s) est essentiel pour tout le monde.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Vous aimerez aussi:

    13 des meilleurs outils emailing pour faire le bon choix

    Si je suis certain de quelque chose vous concernant, c’est que vous avez consulté vos mails au moins une fois dans la journée ! Faux ? Je ne pense pas… Et c’est normal. En France, 1,4 millions de mails sont envoyés chaque jour ! Vous imaginez donc la portée que pourrait avoir une stratégie d’emailing

    Lire la suite »

    Construire un avatar puissant

    La question de l’Avatar est, disons-le, une question qui revient dans tout projet entrepreneurial. C’est inévitable. Pourquoi ? Parce que derrière un projet, il y a une cible, un prospect, un potentiel client à qui, le projet en question, doit parler. Et il est, évidemment, essentiel de connaître ce potentiel client afin de savoir comment

    Lire la suite »

    FORMATION en développement commercial

    Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

    Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590335259.

    Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

    CONTACTEZ-NOUS

    Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

    Nos livres blancs

    20 minutes par jour pour doubler vos prises de rendez-vous

    40 plans d'actions prêts à l'emploi pour booster votre prospection

    7 étapes simples pour tripler vos ventes

    les 10 emails de prospection les plus efficaces

    les 100 questions à poser pour une découverte parfaite