Les étapes pour construire un projet viable

“Quel est votre objectif dans la création de votre entreprise ?”

Si je devais poser cette question à un échantillon d’indépendant pris au hasard, une grande partie d’entre eux aurait certainement comme réponse d’avoir un projet pérenne. Construire une entreprise viable à long terme doit être pensé dans toutes les étapes de l’élaboration du projet.

Créer une entreprise, c’est avant tout s’assurer de sa longévité

Cette question de viabilité est à aborder au travers de plusieurs dimensions qui sont toutes reliées entre elles.

On parle notamment de la dimension économique, qui a pour but d’assurer la rentabilité financière de l’entreprise à long terme. Ainsi qu’une dimension qui concerne l’offre avec ce qu’elle a à apporter au marché et à la cible. 

La question que doit alors se poser un entrepreneur est : comment construire un projet viable ? quelles en sont les étapes incontournables ? 

Et c’est là que j’interviens…

1. L’étude de marché

 

La première étape à mettre en place, qui servira de fil rouge tout au long de la construction du projet, c’est l’étude de marché

Il s’agit du plan de route pour un vol, ou la recherche d’un hôtel/logement lorsqu’on part en voyage ! Vous l’aurez compris, les vacances me manquent.. Satané Covid. 


L’étude de marché permet d’avoir une vision de son marché ainsi que de son environnement économique. Elle permettra donc à l’entrepreneur de construire ses objectifs en fonction de ces facteurs. 

Ainsi, l’objectif premier de l’étude de marché est, pour l’entrepreneur, d’élaborer une stratégie commerciale de son activité à court, moyen et long terme. 

Plusieurs étapes sont immuables à l’étude de marché et doivent être faites en amont : 

  • La veille concurrentielle : Connaître ses concurrents est indispensable pour rendre son activité pérenne dans le temps ! Cette veille concurrentielle permettra notamment de connaître le fonctionnement du secteur, connaître les évolutions qu’il y a pu avoir au sein du marché en question, s’inspirer de ce qui fonctionne chez ses concurrents et se différencier sur ce qui n’a pas encore été fait. 
  • Le ciblage ou “targeting” : Analyser sa cible est essentiel pour un indépendant puisque cela va influencer directement l’offre en elle-même et la façon dont elle sera présentée. En effet, connaître les attentes et besoins de sa cible, savoir où elle achète et comment elle achète; permettra de savoir où et comment la prospecter. Cette analyse permettra également à l’indépendant de répondre parfaitement au besoin de sa cible et de la réadapter en cas de besoin.. bref de rendre son offre viable ! 
  • La matrice SWOT (Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces) : Faire un audit de ses forces, faiblesses, opportunités et menaces au regard des deux étapes précédentes est également nécessaire ! Ceci permettra à l’entrepreneur de faire évoluer son entreprise si nécessaire et donc de gagner en agilité tout au long de la mise en place de son projet. 

2. L’analyse financière

 

Je ne vous apprends rien si je vous dis qu’une entreprise a besoin d’être rentable pour vivre et prospérer. 

L’entrepreneur doit évaluer les fonds nécessaires au démarrage de son activité et mettre en place des actions de levée de fonds.

Dans cette optique, il est nécessaire de trouver des moyens de financement.

Pourquoi ? 

Plusieurs raisons apparaissent : 

  • Dans le cas d’un besoin en fond de roulement (BFR), qui est le décalage permanent de trésorerie entre les dépenses et les recettes de l’entreprise. En début d’activité, l’indépendant s’intéressera notamment au BFR prévisionnel, afin d’anticiper le coût de l’activité pour assurer une trésorerie dès le départ. 
  • Pour développer son activité en investissant dans de nouveaux locaux, de nouveaux appareils… 
  • Pour assurer des fonds propres à l’entreprise permettant une certaine stabilité à l’entreprise en début d’activité. 

L’ensemble de ces analyses financières doivent être faites lors de la construction d’un projet afin de s’assurer de sa rentabilité et donc de sa santé économique.

3. Réflexion portée sur l’offre

 

Construire un projet pérenne, c’est être agile

En effet, à l’heure où le marché est en constante évolution, il est nécessaire pour une entreprise de savoir s’adapter et d’être à l’écoute du client en tout temps et en tout lieu. 

Concernant ce dernier point, les besoins du client évoluent en fonction du marché, il est donc nécessaire pour les indépendants de s’y adapter et de faire en sorte de toujours avoir une offre adaptée à la demande. 

En début de projet, une méthode basée sur l’agilité peut être mise en place, La méthode “Test and learn”.

Cette méthode consiste à tester, en amont, plusieurs idées sur un échantillon de personnes pour voir leur comportement face à cette idée et savoir s’il y a des choses à modifier ou à améliorer.  

L’approche Test and learn permet donc de construire progressivement une offre en fonction des retours clients. 

Imaginons par exemple que je mette en place sur mon site internet un nouvel appel à l’action afin d’améliorer le taux de conversion de mon offre. 

En reprenant la méthode Test and learn, je vais donc faire tester mon site internet à un échantillon de personne restreint et voir si, effectivement, mon taux de conversion s’améliore. 

Si c’est le cas, félicitation je suis un génie ! Je peux donc mettre en ligne mon site.


Sinon, je dois apporter des modifications et donc faire preuve d’agilité.

Pour finir…

Il faut, dans ses projets, faire la part des hommes et celle des événements imprévus.”  Sosthène de la Rochefoucauld-Doudeauville. 

Construire un projet viable, c’est s’assurer de la force qu’a notre projet à s’adapter aux évolutions du marché et du travail fait, en amont, sur l’ensemble des aspects qui concernent notre offre. 

Un projet viable est donc un projet qui a été préparé avec une vision à long terme. 

Un projet viable, c’est également un travail de posture de la part de l’entrepreneur. Ce dernier doit être capable de faire évoluer son offre, sa façon de communiquer et remettre en question ce qui est établi. 

Un projet viable, c’est un projet qui évolue sans cesse et qui se veut être indémodable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi:

1 personne sur 2 s’imagine créer son entreprise

La nouvelle étude Ionos datant de 2021 sur le marché du travail en France révèle un attrait des Françaises et des Français pour l’entreprenariat. Découvrez les résultats de l’étude ! 1. Le job de rêve Avec la pandémie de Covid-19 qui a chamboulé le monde professionnel, il semblerait que les priorités et les attentes au

Lire la suite »

16 astuces simples pour atteindre ses objectifs en Freelance

Etes-vous freelance à plein temps ou à temps partiel sur internet ? Le freelance est une activité délicate et si vous ne vous y prenez pas de la bonne manière, vous risquez de ne plus être là après quelques années. Généralement on est seul face à son ordinateur et on doit maitriser tous les volets du

Lire la suite »

FORMATION en développement commercial

Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590935259.

Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

nos livres blancs

Les 5 guides de l'exploration commerciale