Comment financer son entreprise quand on est indépendant ?

Lorsqu’on est entrepreneur, ou que l’on souhaite le devenir, une question revient fatalement. Comment financer son projet ! Trouver des solutions pour financer son entreprise est inévitable dans le développement de son activité. Il est donc essentiel pour un indépendant de connaître les moyens et les aides qui existent pour ce financement. Et surprise…. C’est l’objectif de cet article !

 

 

Au lancement d’un projet, une question est immanquable !

Comment trouver de l’argent ???

Eh oui.. vous avez le projet, les idées, les contacts (…) mais pas les fonds nécessaires à l’ouverture de votre entreprise, vous avez donc pour mission de les trouver afin de poursuivre et achever votre création. 

Vous vous posez certainement des questions à ce sujet,

  • Pourquoi passer par un financement externe pour son projet ?
  • Quelles sont les options disponibles pour être financé ?
  • Quelle posture entrepreneuriale pour bénéficier de ces sources de financement ?

Et nous allons y répondre !

1. Financer son projet par des structures externes, pour quelles raisons ? 

 

Comme vous le savez surement, il existe différentes raisons qui mènent à financer la création de son entreprise.

Nous allons les lister ci-dessous :

  • Dans le cas d’un besoin en fond de roulement (BFR)

Le Besoin en Fonds de Roulement, c’est le décalage permanent de trésorerie entre les dépenses et les recettes de l’entreprise.

Lors de la création de votre entreprise, vous devrez engager des dépenses (achat de matériel, de main d’oeuvre, de matières premières…), et ceci avant d’encaisser des bénéfices. Il vous faudra donc établir un BFR prévisionnel pour anticiper le coût de l’activité pour assurer une trésorerie dès le départ.

  • Pour développer son activité

L’objectif est de pérenniser son entreprise le plus rapidement possible.

Ce financement peut par exemple vous permettre d’acheter de nouveaux locaux, de nouveaux appareils (…), et ainsi aider à l’agrandissement de votre projet. 

C’est un levier essentiel pour le développement de l’activité dès la création de l’entreprise.

  • Pour assurer des fonds propres pour l’entreprise

Assurer la présence de fonds propres lors de la reprise/création d’une entreprise permet d’assurer une certaine stabilité en début d’activité.

En effet, les fonds propres témoignent de la santé financière de l’entreprise. 

Dans le même sens, il est également bon de rappeler que des fonds propres élevés soulignent le fait que votre société génère des bénéfices, et vous rends donc légitime aux yeux des banques ou de potentiels investisseurs.

L’argent appel l’argent les amis …

 

2. Quelles solutions pour financer son projet ?

 

De nombreuses options sont disponibles pour accéder à de nouveaux fonds. 

Et si vous ne les connaissez pas, on vous en parle ici :

a) L’aide de fonds publiques : avec notamment des fonds de solidarité qui sont versés aux TPE dont le chiffre d’affaire annuel est inférieur à 1 000 000 d’euros et un bénéfice net imposable inférieur à 60 000 euros.

b) Les incubateurs Un incubateur d’entreprises ou un accélérateur de startup est une structure qui accompagne les entreprises dans la création de leur projet.

L’aide apportée par un incubateur est tridimensionnelle : 

  • Il vous apporte un savoir-faire : Les incubateurs d’entreprise vous accompagnent dans votre construction de projet (business plan, étude de marché, veille concurrentielle..) et peuvent vous aider sur la partie administrative et financière
  • Il vous apporte des ressources: Les incubateurs peuvent vous mettre à disposition des services, du matériel ou encore des locaux dans le but de faciliter votre développement.
  • Il vous apporte un réseau: L’un des avantage des incubateurs, c’est le fait de travailler dans un espace collaboratif qui vous fait rencontrer d’autres entrepreneurs. La création d’un réseau est donc, de ce fait, facilitée. 

c) Les Business Angels Il s’agit d’une personne physique qui décide, par l’intermédiaire de son patrimoine, d’investir dans votre projet. 

Faire appel à un Business Angel est un levier important dans un développement d’activité puisque cela va permettre de faciliter l’obtention d’autres financements.

Eh oui, encore une fois… l’argent appel l’argent.

d) Le CrowdfundingOutil permettant une lever de fond publique en ligne. En chiffre, en 2018, en France, le crowdfunding c’est près de 402 millions d’euros collectés ! Énorme n’est-ce pas ? 

Néanmoins, attention, faire appel à un financement participatif, c’est être sur de la solidité de son projet, savoir communiquer dessus et avoir les ressources nécessaires en temps et en argent pour se lancer.

e) L’emprunt bancaire : Approche la plus classique, et largement convoitée par les entrepreneurs.

L’emprunt bancaire nécessite en revanche un plan clair de votre projet et un niveau de fonds propres suffisant.

Concernant ce dernier point, et selon bpifrance, il est conseillé d’équilibrer les fonds propres et les emprunts au mieux (50/50).

Toutefois, la banque peut réduire son exigence de fonds propres à un ratio de 30% en moyenne (70 % d’endettement pour 30 % de fonds propres) ou inférieur lorsque le prêt finance une création d’entreprise « à risque limité » d’après les normes du secteur concerné.”

f) Les Concours/Compétitions : Techshare, Incubateur Starter, Les champions de la croissance 2021, l’Ecole de lab… de nombreux concours/appels à projet ont été mis en place dans l’unique but d’aider et d’accompagner les entrepreneurs dans leur création d’entreprise. Ces concours ont l’avantage d’avoir un accompagnement souvent très complet du projet, aussi bien sur le plan financier et structurel que sur le plan juridique. 

3. Travailler sa posture entrepreneuriale pour faciliter le financement de son entreprise

 

Mesdames, messieurs, il est temps de parler de vous ! 

Comme toute étape entrepreneuriale, un travail sur soi est nécessaire dans un objectif d’obtenir un financement de la part d’une structure externe. 

Une chose est à retenir, CONFIANCE EN SOI !

Avoir confiance en soi est primordial pour porter son projet et le présenter auprès de financeurs. 

Il est essentiel de travailler sa posture d’entrepreneur dès cette étape, votre projet c’est vous. Les financeurs verront votre projet au travers de votre personne, ne l’oubliez pas.

Et travailler sa posture d’entrepreneur, c’est quoi ? 

  • C’est connaître son projet sur le bout des doigts et savoir le vendre. 
  • C’est incarner son projet et savoir le raconter
  • C’est avoir une idée bien précise de ce vers quoi nous nous dirigeons et savoir comment propager cette idée 
  • C’est être conscient du marché sur lequel on se trouve et savoir comment s’y adapter

Vous l’aurez compris, une part importante dans l’acceptation d’un financement de votre création d’entreprise, réside dans le fait de travailler sur vous-même et, au travers de votre posture, de pousser les financeurs à avoir confiance en votre projet.

Pour finir…

Savoir comment financer sa création d’entreprise, c’est avant tout savoir quelles options sont disponibles pour ce financement et lesquelles sont les plus à même de convenir à mon projet. 

Savoir comment financer sa création d’entreprise, c’est également savoir comment présenter un projet solide auprès des financeurs et donc avoir une stratégie viable qui permettra de légitimer son projet.

Savoir comment financer sa création d’entreprise, c’est avoir la posture d’entrepreneur qui se veut être rassurante pour la structure qui investira dans votre projet.

 » Si on me donnait six heures pour abattre un arbre, je passerais la première à affûter la hache »  Abraham Lincoln 

Pensez à affûter votre projet, vous abattrez bien plus facilement toutes les étapes qui se dresseront devant vous. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi:

1 personne sur 2 s’imagine créer son entreprise

La nouvelle étude Ionos datant de 2021 sur le marché du travail en France révèle un attrait des Françaises et des Français pour l’entreprenariat. Découvrez les résultats de l’étude ! 1. Le job de rêve Avec la pandémie de Covid-19 qui a chamboulé le monde professionnel, il semblerait que les priorités et les attentes au

Lire la suite »

16 astuces simples pour atteindre ses objectifs en Freelance

Etes-vous freelance à plein temps ou à temps partiel sur internet ? Le freelance est une activité délicate et si vous ne vous y prenez pas de la bonne manière, vous risquez de ne plus être là après quelques années. Généralement on est seul face à son ordinateur et on doit maitriser tous les volets du

Lire la suite »

FORMATION en développement commercial

Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590935259.

Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

nos livres blancs

Les 5 guides de l'exploration commerciale