Les idées reçues sur la prospection via les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À travers cet article, j’ai voulu révoquer tous les stéréotypes liés à l’efficacité des réseaux sociaux dans une stratégie de prospection. J’ai remarqué que beaucoup de mes clients ont des inquiétudes. Des doutes et de l’appréhension quant au fait de prospecter sur les médias sociaux. C’est pourquoi je vous propose de comprendre le véritable potentiel de ces plateformes qui sont une mine d’or pour prospecter. 

Hier soir, je regardais ma fille de 2 ans jouer avec mes petites voitures. 

Celles qui ne me quittaient jamais quand j’avais son âge.

Ça m’a rappelé un souvenir très clair de mon enfance. 

Une pensée que j’ai longtemps eue lorsque je les utilisais moi-même pour faire des courses dignes des 24H du Mans. 


Est-ce qu’un jour je pourrais moi aussi conduire une vraie voiture ? 

J’avais vraiment du mal à y croire… 

Comme si j’étais condamné à rester toute ma vie sur la banquette arrière.

À regarder mon père conduire. 

Imaginez un peu :

Tous ces mouvements à réaliser.
La multitude de notions à intégrer.
La vigilance dont il faut faire 

Sans parler du code de la route… 

Non vraiment, je ne me faisais pas d’illusion : mes miniatures seraient les seules voitures que je piloterai de ma vie. 

Et puis, fort heureusement, arriva le jour de mes 18 ans et tout ce que cet âge implique. 

Pouvoir regarder les films déconseillés aux moins de 18 ans. 
Siroter tranquillement un panaché autour d’un apéro en famille. 
Partir le temps d’un week-end à Las Vegas entre potes (ah non, encore 3 ans en fait…).
Mais surtout, je m’apprêtais enfin à passer le permis de conduire !

Quelle excitation ce fût. 

Et en même temps, les barrières psychologiques de mon enfance me faisaient ressentir beaucoup d’appréhension. 

Ce qui s’est avéré complètement inutile parce que, devinez quoi ? 

6 mois plus tard j’obtenais mon permis sans grande difficulté.

Je conduisais, cheveux au vent et solaires sur le nez, ma toute première voiture. 

Mais une vraie hein ! 

Je vous assure, elle avait la même taille que celle de mes parents. 

Là où je veux en venir, c’est que ces barrières mentales ont le défaut de souvent décourager. C’est un phénomène que je vois chez beaucoup d’entrepreneurs. 

Et notamment sur leur légitimité et capacité à être présents sur les réseaux sociaux. 

Parce que, je vous pose la question : 

Ce ne serait pas une fin en soi. 

Vous ne seriez pas les seuls et ces barrières psychologiques peuvent facilement être levées. 

À condition bien sûr de démystifier les idées reçues dont ils font l’objet. 

“Ah oui ? Et comment alors ?”

Pour cela, j’ai envie de révoquer tous les préjugés que j’ai pu entendre : 

1. “Ça me fait peur, je n’y connais rien.”

À cela je réponds que les réseaux sociaux constituent un excellent canal pour se faire connaître. Mais, comme pour le permis de conduire, il y a un code à apprendre pour en exploiter tout le potentiel. 

C’est donc à vous de faire le nécessaire pour en comprendre le fonctionnement. 

Inscrivez-vous, passez du temps dessus chaque jour pour assimiler les usages. 

Demandez conseil autour de vous. 

Tous les moyens sont bons. 


2. “Je n’ai pas envie de me montrer en publiant des photos de moi ou de ma famille.” 

Exploiter les réseaux sociaux ne signifient pas forcément étaler sa vie privée.

Il est plutôt question de montrer l’envers du décor professionnel.

Et surtout, il s’agit de donner des conseils, apporter du contenu de qualité qui puisse servir à vos prospects. 

Demandez-vous quelle contribution vous apportez chaque jour à vos clients pour connaître le rôle à tenir sur les réseaux sociaux. En répondant à cette question, vous orientez vos messages avec pertinence. 


3. “J’ai peur des mauvais commentaires, des trolls ou des détracteurs.”

On ne va pas se mentir. 

Plus vous aurez de visibilité, plus il y aura de chances pour que vous ayez de mauvais commentaires ou de manifestations de détracteurs. 

Maintenant c’est assez rare et plutôt bon signe mais ça, je vous en parlerai dans un prochain email. 


4. “Je n’ai pas l’impression que mes clients soient présents sur les réseaux. Alors je ne vois pas l’utilité d’y être moi-même.”

En sachant que nous sommes 16 millions de Français (soit la moitié de la population active) à être inscrits sur LinkedIn, il serait étonnant qu’aucun de vos clients n’y soit. 

C’est aussi vrai pour Facebook qui compte 35 millions d’utilisateurs actifs, ou encore Instagram avec 28 millions de Français qui s’y rendent chaque mois. 

La prospection est avant tout une affaire d’empathie. 

Alors, il est nécessaire de se mettre dans les bottes de vos prospects. Et surtout d’éviter de projeter votre propre utilisation des réseaux sur eux. 


5. “Quand on veut être efficace sur les réseaux, il faut tout le temps y être présent.”

La gestion de vos réseaux sociaux, c’est un certain temps par jour. 

Pas plus. 

Il n’y a pas besoin d’être ultra réactif quand vous êtes sollicité. Ou bien de tout le temps poster du contenu. 

Le tout est d’être régulier. 


6. “Il faut être sur tous les réseaux sociaux.”

Il suffit surtout de vous concentrer sur un premier réseau. 

Celui qui vous paraît le plus pertinent et d’en apprendre les codes pour vous concentrer dessus afin de le maîtriser. 


7. “Pour que ça marche, il faut avoir des milliers d’abonnés sinon c’est inutile.”

Le but est avant tout d’avoir une audience qualifiée et engagée. 

Par exemple, avec notre compte Instagram “Le blog d’une décoratrice” que je vous invite chaleureusement à consulter), on a 500 abonnés. Mais à chaque fois qu’on publie quelque chose, il y a plusieurs dizaines de commentaires et de likes. 


8. “Ce n’est pas fait pour moi : quand je publie quelque chose, je n’ai pas de retour.”

Les réseaux sociaux sont avant tout une affaire de régularité et de temps. 

C’est donc loin d’être alarmant si vous n’avez pas les effets escomptés pour vos débuts. 

Soyez patient et rigoureux, vous verrez que cette discipline portera ses fruits. 

J’en ai la certitude. 


Vous voyez ? 

Toutes ces notions que vous pourriez avoir ne sont rien de plus que des blocages. 

Et pour chacun d’entre eux, il y a une solution. 

Encore une fois, les réseaux sociaux sont un levier extrêmement puissant pour prospecter. 

Mettre de côté ce canal à cause d’idées sans fondement reviendrait à vous tirer une balle dans le pied… 

C’est donc à vous de trouver les bonnes parades. 

Alors ce que je vous propose, c’est d’en discuter ensemble. 

Faites-moi part de vos blocages dans les commentaires de l’article. J’ai hâte de les lire ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi:

Reconversion professionnelle, et si vous envisagiez le e-commerce ?

Dans le passé, quand on envisageait de travailler dans une entreprise, c’était un projet à long terme. Mais ce qui est clair aujourd’hui c’est que cette stabilité professionnelle attire de moins en moins d’employés. Un mode de vie professionnel sans challenge et risques commence à disparaître, et les virages excitants se multiplient de plus en

Lire la suite »

Les 9 outils à connaître pour améliorer son référencement naturel

Référencement google, référencement gratuit, SEO… Des termes que l’on entend de plus en plus et qui font désormais partie intégrante des stratégies mises en place par les entreprises. Oui, le référencement est essentiel et est la clé de voûte de toutes stratégies qui visent à optimiser la visibilité d’un site internet. Et le but premier

Lire la suite »

FORMATION en développement commercial

Nous accompagnons les indépendants dans le développement commercial de leur activité grâce à l’acquisition des bonnes compétences commerciales et marketing.

Destination Clients est un organisme de formation référencé auprès du préfet des Hauts-de-France sous le numéro 32590335259.

Nous sommes certifiés CNEFOP et Qualiopi.

CONTACTEZ-NOUS

Adresse : 18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)

Nos livres blancs

20 minutes par jour pour doubler vos prises de rendez-vous

40 plans d'actions prêts à l'emploi pour booster votre prospection

7 étapes simples pour tripler vos ventes

les 10 emails de prospection les plus efficaces

les 100 questions à poser pour une découverte parfaite