Comment devenir entrepreneur ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

S’émanciper du salariat pour devenir indépendant n’est pas un changement qui s’opère en un claquement de doigts. Cela demande beaucoup d’investissement, du courage et de la passion. L’entrepreneuriat est une aventure parsemée d’obstacles, mais c’est justement ce qui la rend unique. Quand vos projets auront pris forme et que vous serez parvenu(e) à lancer votre activité, le sentiment de fierté vous rappellera à quel point vous avez pris la bonne décision. Nous avons la chance d’appartenir à un pays dans lequel les créations d’entreprises sont nombreuses, et augmentent de façon exponentielle chaque année. Dans cet article, je vous explique ce qu’il est nécessaire d’avoir, de connaître et de faire pour devenir chef d’entreprise. 

Pour commencer, j’aimerais vous rassurer quant au fait de vouloir devenir entrepreneur. Parce que oui, même si les entreprises fleurissent un peu plus chaque année, il y a toujours ce discours décourageant qui persiste dans les moeurs. 

  • "Tu es sûr(e) de vouloir créer ta boîte ? Tu prends beaucoup de risques en faisant cela quand même !"
  • "C’est très compliqué de mettre en place un business. Surtout vis-à-vis de l’administratif et des finances : tu penses pouvoir gérer ça ?"
  • "Créer ton entreprise demandera énormément de temps et d’investissement. En plus, cela demande des compétences que tu n’as pas forcément. Comment tu vas faire ?"

Enfin, vous voyez l’idée. 

Mais je vous invite à garder ces remarques dans un coin de votre tête pour mieux les ressortir à vos détracteurs quand vous aurez mis en place votre business. 

En attendant, regardez plutôt ces statistiques :

  • En 2018, 691 000 entreprises ont été créées en France. Soit 17% de plus qu’en 2017. 
  • En 2019 : ce sont 815 000 entreprises qui ont été créées
  • Aujourd’hui, 1 entreprise sur 3 est créée par les demandeurs d’emploi, en France également. 

Ces chiffres augmentent car le gouvernement a mis et continue de mettre en place des mesures visant à dynamiser les initiatives entrepreneuriales, facilitant du même coup la création d’entreprise.  

On remarque une tendance des Français à lutter contre les crises économiques, la hausse du chômage, et surtout un besoin d’indépendance

Alors, à l’heure où les entrepreneurs n’ont jamais été aussi nombreux en France, pourquoi pas vous ? 

En sachant cela, je parie que vous vous demandez :

  • Comment suis-je censé faire ?
  • Que me faut-il pour devenir entrepreneur ?
  • J’ai peur de ne pas avoir les compétences nécessaires, comment y remédier ?
  • Comment savoir si c’est le bon moment pour moi de me lancer ?

Pas de panique, dans cet article vous trouverez le nécessaire pour apaiser vos doutes, vos douleurs. 

Alors, on y va ? Vous êtes prêts à prendre les quelques minutes qui pourraient changer votre avenir ? Génial, c’est parti ! 


ÉTAPE 1 : 
Les raisons qui motivent les créateurs d’entreprise


Peut être que vous ne le savez pas, mais chez Destination Clients, nous accompagnons les indépendants, freelances et entrepreneurs en les formant.

Sur quoi les formons-nous ? 

Et bien nous les aidons à définir leur stratégie commerciale, leur stratégie de prospection pour qu’ils soient autonomes. Pour qu’ils puissent vivre confortablement de leur activité en leur permettant de signer plus de ventes. 

Après 3 ans d’existence et plus d’une centaine d’entrepreneurs formés, nous avons réussi à fédérer une communauté. Les membres se soutiennent mutuellement. Ils partagent des retours d’expérience, des conseils et méthodes pour que chacun puisse arriver à ses fins. 

Alors, avant d’écrire cet article, je leur ai posé la question : “Quels ont été les éléments déclencheurs qui vont ont poussés à devenir entrepreneurs ?”

Leurs réponses ont été nombreuses et particulièrement précieuses. 

Ayez donc en tête que les raisons que je m’apprête à évoquer sont tirées d’un vécu. De personnes qui sont passées par cette étape dans laquelle vous vous trouvez actuellement. 

Alors découvrons ensemble les différentes raisons qui ont poussé nos chefs d’entreprise à se lancer dans le grand bain.

1. La quête de sens

C’est l’une des raisons qui revient le plus souvent. Être épanoui(e) dans ce que l’on fait nécessite d’y trouver du sens. Cela peut paraître une évidence, mais si l’on s’attarde davantage sur ce qui nous pousse à exercer un métier, on se rend compte que la réponse est balbutiante. 

Les raisons sont multiples. Cela peut être dû à des émotions fortes ou des obligations qui aveuglent notre jugement. Qui ne nous permettent pas de nous poser la question du sens. 

Et pourtant, c’est une condition sine qua none.  

Alors interrogez-vous : Quelle contribution avez-vous envie d’apporter à vous même et au monde ? 

Quand vous aurez la réponse, demandez-vous “comment mettre cela en oeuvre ?”

Ensuite, il vous faudra valoriser, développer et partager vos compétences. Si vous désirez apporter au monde une contribution qui soit le fruit de votre travail à VOUS, alors optez pour une activité qui fasse écho à vos valeurs et principes. 

Choisissez un secteur qui fait sens à vos yeux. 

C’est ainsi que Violaine Joly m’aura inspiré cette raison. 

"Je voulais avoir la sensation que mon travail avait VRAIMENT du sens. Que je pouvais avoir un impact, et ne plus jamais être frustrée à l’idée de suivre les décisions maladroites de mes supérieurs."



2. Être son propre patron

Ce n’est plus un secret, les Français ont quelques difficultés à se plier aux directives de leurs supérieurs. À tel point que cela peut créer un climat d’anxiété et d’oppression. 

Là où certains y voient une zone de confort car ils n’ont pas à prendre de décisions lourdes, d’autres ont le sentiment d’être uniquement des exécutants. 

Cette frustration est motivée par le fait qu’ils ne s’accoutument pas à suivre les ordres, mais aussi par l’envie d’apporter leur propre contribution. Cet état d’esprit est la résultante de leur nature profonde. Cette envie irrépressible d’avoir une liberté d’action et de fixer leurs propres règles. 

Quelque chose dans ce goût là 😅

Ils veulent être indépendants afin d’agir selon leur bon vouloir. 

Cette quête de liberté incombe de grandes responsabilités, mais ils sont suffisamment motivés pour y arriver. 

Et cela paye toujours. 

En témoigne le retour que m’a fait Mathieu, le capitaine de l’équipage Destination Clients. Il suffit de voir où en est son entreprise aujourd’hui et comparer avec ses débuts. 

"Je ne voulais plus bosser pour d'autres car je me sentais oppressé. J'avais vraiment le sentiment de pouvoir apporter quelque chose de nouveau. Et je voulais être libre de faire mes propres choix, de ne plus me faire dicter ma ligne de conduite par d'autres. Bref, il fallait que je me lance !"
Mathieu Doumalin
Destination Clients



3. Être en accord avec ses valeurs

Qui pourrait supporter de travailler dans une entreprise dont les valeurs sont aux antipodes des siennes ? 

Et bien vous seriez étonné(e) de voir le nombre de retours que nous avons eus à ce sujet. Plusieurs de nos entrepreneurs affirment avoir voulu créer leur boîte pour être en accord avec leurs valeurs. 

Cette motivation est souvent due à une expérience professionnelle passée traumatisante. Une période de leur vie qui a été difficile parce que chaque jour ils se demandaient ce qu’ils pouvaient bien faire là. 

Et pourtant, ils y sont restés parce que malgré tout il y a un salaire fixe à la fin du mois. Que leur position est enviable aux yeux de certains et qu’il sera compliqué de trouver un même poste ailleurs. 

Parce que l’Homme n’est pas taillé pour se voiler la face toute sa vie, ces fausses raisons sont viables jusqu’à ce qu’elles ne le soient plus. On se perd dans un cercle vicieux jusqu’au moment où le corps et l’esprit disent STOP. 

Ce point de rupture est violent. 

Le burn out est une réalité qui concerne nombre de Français. Ce n’est surtout pas à négliger. Arriver à ce stade s’explique souvent par la pratique d’un métier qui ne correspond pas à nos principes et valeurs. 

Pour prendre le contre-pied, certains entrepreneurs ont eu la force d’esprit de se lancer. 

"Je me suis lancée après un burn out. Du coup, ce qui a fait pencher la balance a été l'envie d'avancer selon mes propres convictions, mes propres valeurs, ma propre politique d'entreprise."



4. Avoir ça dans le sang

Beaucoup de chefs d’entreprise ont plus d’une fois tenté de créer leur business. 

C’est dans leurs gènes. Ils ont très tôt eu ce goût de l’aventure, de la prise de risques. Le fait de vouloir tester et concrétiser leurs projets. 

Les plus téméraires sont d’ailleurs ceux qui réussissent le mieux. Ils auront essuyé plusieurs échecs avant de trouver l’activité qui marche, celle qui leur permettra de vivre confortablement. Voire vraiment confortablement.

Ils auront acquis expériences et compétences grâce à leurs échecs. Il arrive un moment où ils apprennent de leurs erreurs et, à force de tomber, ils se sont révélés plus forts que jamais. 

Ils savent dores et déjà que le salariat ne leur correspond pas alors ils créent, inventent, inaugurent. Et à force de persévérance, ils obtiennent gain de cause. 

Dans notre communauté, nous avons Laure Lefèvre qui illustre parfaitement ce cas de figure. 

"J'ai déjà été à mon compte il y a une vingtaine d'années, et je me suis dit plus jamais. Car j’avais du boulot 24h/24. Finalement, je n’ai pas pu m’empêcher de recommencer mais, cette fois-ci, avec beaucoup plus de sérénité. J’ai un réel objectif maintenant, un plan d’action et cela change tout : je peux poser mes limites."



5. L’accomplissement de soi

Si l’on se réfère aux besoins recensés dans la pyramide de Maslow, l’accomplissement de soi vient en 5e et dernière position. C’est la dernière étape pour arriver au paroxysme de nos besoins premiers. 

Cette motivation repose sur l’envie d’en apprendre toujours plus. De développer ses compétences et ses connaissances personnelles. Mais aussi de créer et d’inventer. 

Il est question de jauger son potentiel personnel et de le confronter en prenant des initiatives telle que devenir entrepreneur. En mettant tout en oeuvre pour s’élever vers un idéal, ces entrepreneurs se fixent des objectifs de vie. Ils veulent faire ce qu’ils aiment, exercer un métier en phase avec leurs principes pour obtenir la vie qu’ils souhaitent. 

Pour y arriver, ils sont particulièrement attentifs aux résultats qu’ils obtiennent et sont assez exigeants envers eux. Ils essaient de s’améliorer pour favoriser leur développement personnel en se dépassant. 

Mais, notez que la clé de leur réussite repose sur un regard objectif vis-à-vis de leurs capacités, de leurs qualités, mais aussi leurs défauts. 


6. L’ambition

Cette notion est en lien avec la réalisation de soi. 

Les personnes qui se lancent dans l’entrepreneuriat parce qu’elles sont ambitieuses mettent toutes les ressources de leur côté pour atteindre leurs objectifs. 

Ils se fixent de bons objectifs et cela leur permet d’évaluer leur développement personnel

Ces entrepreneurs relèvent constamment des défis car c’est, d’une certaine façon, un moyen pour eux de se sentir vivants. 


ÉTAPE 2 :
Ce qu’il est nécessaire d’avoir pour devenir entrepreneur


Plusieurs compétences et qualités sont requises pour créer son entreprise. Celles que nous allons évoquer font écho aux raisons citées plus tôt. 

Jugez plutôt par vous même.

Je suis certain que vous vous retrouverez dans l’une d’entre elles. Au moins.


1. Un état d’esprit 

Et oui, il est primordial d’avoir un état d’esprit qui soit cohérent avec ce projet. 

A titre d’exemple, on ne prétend pas vouloir gagner Roland Garros si l’on n’est pas prêt à suer un minimum ! 🥵

Mais je suis sûr que vous êtes un Stan dans l’âme 😉

Pour se lancer dans ce métier, il faut être prêt à fournir des efforts, faire des sacrifices, faire preuve de patience et d’obstination. Tous ces éléments doivent forger le mental dont vous aurez besoin. 

C’est aussi ce que partage l’une de nos entrepreneuses :

"Adopter le bon état d’esprit est primordial. Il faut accepter l'incertitude et faire preuve d'agilité. C'est aussi être porté par une vision inspirante et développer l'optimisme pour dépasser les difficultés. Ça a été pour moi l’ingrédient n°1 pour passer du statut de salariée à entrepreneuse."



2. La passion

Nous en parlions au début de l’article, la passion est fondamentale. 

Pourquoi ? 

Parce qu’elle vous motive. En étant passionné(e), vous prendrez plaisir à travailler sur ce projet qui vous est cher. Même si, soyons honnêtes, nous ne pouvons pas qualifier les débuts entrepreneuriaux comme du divertissement. 

Et puis surtout, la passion vous confère un sentiment de confiance parce que vous maîtrisez le sujet auquel vous vous attaquez. Et même si certaines lacunes vous font défaut, vous aurez à coeur de les combler. 

La passion vous permettra aussi de tenir un discours impactant et engageant. Et parce que vous parlerez d’un sujet qui vous anime autour de vous (lors d’événements de réseautage, de prospection, etc.), vous arriverez plus facilement à convaincre vos interlocuteurs. 

C’est comme au lycée : je parie que les matières dans lesquelles vous aviez les meilleures notes étaient celles qui vous passionnaient. 

N’est-ce pas ? 🙃

Dans l’univers de l’entrepreneuriat, c’est la même chose.


3. La rigueur

Je ne vous apprends sûrement pas grand chose, mais on a rien sans rien.

Néanmoins, c’est quand même important de le souligner pour que vous ne soyez pas surpris quand vous serez dans le feu de l’action. Jouir de la liberté de l’indépendant n’est pas envisageable sans fournir d’efforts. Et le travail est la première des conditions à cela. 

Encore aujourd’hui, 3 ans après la création de Destination Clients, Mathieu travaille d’arrache pied pour développer son entreprise. Mais c’est parce qu’elle est le reflet de sa philosophie de vie, la concrétisation de son apport au monde que l’effort à fournir lui semble superficiel comparé à ce que cela lui procure.

4. Se surpasser

Nous en avons parlé avant, dépasser ses limites est une des clés pour réussir votre projet entrepreneurial. 

Ne pas se contenter de peu, chercher à aller toujours plus loin : cet état d’esprit est important pour vous assurer de développer votre activité. Forgez-vous un mental d’acier pour être prêt à affronter les obstacles que vous rencontrerez. À surmonter des gestions de crises, à faire preuve d’obstination pour obtenir ce que vous désirez. 

Ne vous contentez pas d’espérer que votre projet aboutisse, provoquez cette réussite. Donnez-vous les moyens, mobilisez les ressources nécessaires pour concrétiser votre ambition. 

Faites preuve d’éthique et remettez-vous souvent en question. C’est vraiment important car en faisant cela, vous serez en mesure d’associer des valeurs importantes à votre entreprise. Des valeurs qui font écho aux vôtres et qui vous permettront d’en tirer toute la gratitude à terme. 


5. La créativité

Soit on invente quelque chose de complètement nouveau et que personne ne fait jusqu’à maintenant, soit on propose quelque chose qui existe déjà quand on se lance.

Dans les deux cas, il faut être créatif pour que votre idée se concrétise. Si vous inventez un nouveau service, proposez un nouveau produit, vous êtes déjà créatif par essence puisque cela n’existe pas encore. Néanmoins, cherchez à toujours vous renouveler.

Dans le deuxième cas de figure, c’est-à-dire si vous souhaitez proposer un service ou un produit qui existe déjà, il est primordial que vous le fassiez d’une façon originale. Pour vous démarquer de la concurrence. 

Cherchez toujours à vous renouveler, à trouver des idées novatrices pour proposer quelque chose de nouveau sur votre marché. C’est ainsi que votre projet se démarquera des autres.   

6. La polyvalence

Vous serez en mode “start-up” à vos débuts. Ce qui veut dire que vous serez multi-tâches et donc la polyvalence sera essentielle. L’entrepreneur est capable de s’organiser suffisamment bien pour exécuter toutes les tâches qui lui incombent. 

Votre flexibilité doit vous permettre d’exécuter plusieurs tâches en même temps, quel que soit le domaine. 

Les claviers vont chauffer ! 😅


6. Un réseau

Avoir confiance en soi, c’est bien. Être soutenu par d’autres, et pouvoir compter sur leur visibilité, c’est mieux. 

Pour que votre activité fonctionne, il faudra lui donner de la voix. Pour cela, je vous invite à participer à des événements de réseautage, à intensifier votre présence sur les réseaux sociaux, à intégrer des groupes professionnels de type BNI … 

Créez-vous un réseau suffisamment important pour qu’il vous serve d’intermédiaire, de tremplin. Sollicitez-le pour des requêtes, des échanges sur le monde de l’entrepreneuriat, discuter de sujets en lien avec le business de façon globale … 

Vous y trouverez une source d’informations importante qui vous aidera sans aucun doute dans votre aventure. 

Vous pouvez aussi faire appel à votre réseau de proches qui pourraient vous donner des avis objectifs sur vos décisions, vos idées et la direction que vous prenez. 

Autrement LinkedIn est un excellent moyen de se donner de la visibilité et de se créer un réseau. Si vous n’avez pas encore créé de compte, dans cet article vous trouverez toutes les étapes à suivre pour le faire. 


7. L’expertise 

Créer son entreprise n’est pas à la portée de tous. 

Cela demande des compétences et une connaissance poussée de l’entrepreneuriat. Certains sujets vous feront certainement défaut mais ce n’est absolument pas grave. 

Pour pallier à ces lacunes, entourez-vous d’experts, de personnes qui sont dans cet univers depuis un moment et qui sont en mesure de vous conseiller, de vous guider. Mettez toutes les chances de votre côté pour vous assurer une bonne gérance de votre entreprise.

Une des étapes clés de la réussite est la prospection. C’est fondamental pour trouver des clients et donc faire vivre votre activité. Mais on le sait, cette tâche est loin de plaire et demande beaucoup de temps. Ainsi que du savoir-faire. 

Pour en savoir davantage sur la stratégie de prospection, allez faire un tour sur cet article qui vous dévoile les 8 grandes étapes de la prospection quand on est entrepreneur.

Chez Destination Clients, nous sommes convaincus que l’apprentissage continu est crucial pour les entrepreneurs. C’est d’ailleurs notre raison d’être. 

C’est sur ces mots que nous ferons la transition vers la troisième et dernière partie de cet article. 


ÉTAPE 3 :
Assurer la réussite de son projet entrepreneurial


Rappelons tout d’abord les bases de la création d’entreprises en France, et de leur durée de vie … qui risque de piquer un peu. En effet,
50% des entreprises mettent la clé sous la porte avant de passer le cap des 5 ans. 

Alors comment réduire la zone de risques ?

Je vous le donne dans le mille : se faire accompagner par un professionnel.

Les entreprises qui font appel à un coaching professionnel accroissent leurs chances de pérennité à 5 ans de 70%. Ainsi, 65% des entreprises accompagnées passent la barre des 5 ans, versus 50% pour la moyenne nationale.

En sachant cela, le bon sens est de faire appel à un coach pour entrepreneur.
Une personne qui vous guidera dans le développement de votre activité sur des sujets variés : 

  • La prospection
  • La stratégie commerciale
  • La stratégie de contenus
  • La plateforme de marque
  • ...

Donnez-vous les meilleures chances de réussir votre projet entrepreneurial.

Si vous sentez qu’il y a des blocages, que certaines compétences vous manquent et que vous aurez de grandes difficultés à les surmonter, alors prenez la décision qui s’impose.

Selon nous, se faire aider est un gage d’indépendance. Cela peut paraître paradoxal mais pourtant, en se formant par le biais d’un professionnel, on cherche à ne pas dépendre des autres à terme.

Cet accompagnement se fait sur une période donnée et est adapté à vos besoins. Cela dans l’objectif de vous rendre autonome.

Si vous souhaitez avoir le détail des raisons valables pour faire l’objet d’un accompagnement professionnel, je vous invite chaleureusement à consulter cet article. 

Et si l’idée vous séduit mais que vous ne savez pas comment choisir la bonne personne, prenez quelques minutes pour découvrir les critères de sélection essentiels pour faire le bon choix. 

Pour finir…

Créer son entreprise est une démarche de plus en plus courante en France. En quête d’indépendance, de vouloir apporter une contribution au monde, un ras-le-bol de suivre les ordres ou encore par besoin de donner du sens à ce qu’ils font, les Français prennent de plus en plus d’initiatives entrepreneuriales. 

Mais, comme pour toute chose qui en vaut la peine, cela demande du temps et un investissement continu. Il vous faudra redoubler d’efforts et adopter l’état d’esprit adéquat pour arriver à vos fins.

Mais vous verrez que le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Donnez-vous toutes les chances de réussir et capitalisez sur vos compétences tout en faisant le nécessaire pour acquérir celles qui vous font défaut.

Je serai heureux de pouvoir échanger avec vous sur le sujet. Alors, si vous avez des questions, besoin d’un regard objectif sur votre expérience de l’entrepreneuriat, je vous invite à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous.

Je me ferai un plaisir d’y répondre. 

En attendant, je vous souhaite le meilleur pour vos projets ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimerez aussi:

Les fondamentaux d’une bonne prospection sur LinkedIn

Dans cet article je vous propose de comprendre comment transformer LinkedIn en un véritable réservoir à clients. La plateforme a un potentiel que vous devez exploiter au maximum dans votre stratégie de prospection. Regardons quels usages sont à s’approprier impérativement pour en tirer le meilleur parti. Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un outil de prospection extrêmement puissant

Lire la suite »

4 axes de travail pour améliorer la qualité de vos offres commerciales

Réussir à attirer l’attention d’un prospect ou d’un client est une chose. Lui envoyer une proposition commerciale qui aboutisse sur une vente en est une autre. Cet exercice est loin d’être évident car il requiert connaissances et méthodologie. Vous devez aussi savoir quels éléments mettre en avant, comment le faire et quelles actions mettre en

Lire la suite »
Les livres blancs à télécharger
20 minutes par jour pour doubler vos prises de rendez-vous
Voici la méthode que j’emploie depuis 3 ans pour avoir un flux régulier de rendez-vous de prospection (et donc de clients).
7 étapes simples pour tripler vos ventes
Comment marquer l’esprit de vos prospects grâce à un positionnement pertinent et efficace.
40 plans d'action prêts à l'emploi pour booster votre prospection
Profitez de cette formation de 50 minutes (offerte!) pour rapidement développer vos ventes.
Mes 10 mails de prospection les plus efficaces
Pas d’idée pour aborder un prospect ? Vous ne savez pas engager la conversation avec un lead ? Voici une solution clé en main :)

Bienvenue sur mon blog !

“Je me suis fixé comme mission d’aider les indépendants à bien vivre de leurs activités.

Vous trouverez sur ce blog des conseils pour mieux prospecter, mieux vendre et fidéliser vos clients.
Bonne lecture !”

Mathieu

Thématiques
Votre programme pour développer vos ventes

Vous êtes entrepreneur indépendant et vous n’arrivez pas à faire décoller votre activité ?

Ne restez pas seul, sans méthode et sans stratégie.

Découvrez comment je peux vous accompagner

Contactez-moi au

“Au plaisir d'en apprendre plus sur vous et votre entreprise !”

Recevez gratuitement Le guide
"20 minutes par jour pour doubler vos ventes"

Coach en développement commercial

J’accompagne les indépendants dans le développement commercial de leur activité au travers d’une méthode structurante pour obtenir plus rapidement des résultats.

Mentions légales

Plan de site

RGPD

contactez-moi !

18 Rue Ernest Deceuninck 59280 - Armentières (F.)
Retour haut de page